Article avec le tag pilote

Red Bull sans rien à perdre aux USA



Le Grand Prix des Etats-Unis est un évènement important pour Red Bull, pour qui l'Amérique du Nord est l'un des marchés les plus importants.

Le team autrichien est pour l'heure invaincu à Austin dans l'exercice des qualifications, Sebastian Vettel ayant signé la pole position en 2012 et en 2013. L'Allemand s'est également imposé l'an dernier sur le Circuit des Amériques, mais cette année, c'est clairement en position de challenger que se présente le Quadruple Champion du Monde, qui serait déjà heureux avec une arrivée sur le podium.

"Austin est un circuit fun, où l'on a un réel goût du style de vie texan et des traditions; et où l'on pilote sur un super tracé", sourie Vettel, qui n'a plus que trois GP à disputer avec Red Bull avant de partir vers de nouveaux horizons.

Lire la suite de Red Bull sans rien à perdre aux USA

F1 - Sainz Jr miroite le dernier volant Toro Rosso



Carlos Sainz Junior, fils du célèbre champion du monde des rallyes, a mené avec brio la mission qui lui avait été confiée par Red Bull : remporter le titre Formule Renault 3.5 2014, pour pouvoir envisager le pas suivant dans sa carrière.

Certainement le plus médiatisé des jeunes hommes faisant partie du programme junior Red Bull depuis de longs mois, Sainz a cependant été successivement dépassé pour une place en F1 par Daniil Kvyat puis Max Verstappen, respectivement issus du GP3 et de la F3 EuroSeries. Avec un titre majeur en monoplace comme Jean-Eric Vergne et Daniel Ricciardo avant lui, Sainz a désormais coché les cases nécessaires pour convaincre le Taureau Rouge que le moment de l'ascension vers la F1 est venu. Un volant demeure à attribuer chez Toro Rosso, et l'Espagnol ne pense qu'à celui-ci. Le Champion 3.5 de l'an dernier, Kevin Magnussen, a lui aussi prouvé faire l'affaire chez McLaren.

Lire la suite de F1 - Sainz Jr miroite le dernier volant Toro Rosso

F1 - Le français Esteban Ocon impressionne sur son test Lotus



Sacré champion en F3 européenne, Esteban Ocon a obtenu son premier test en Formule 1 la semaine dernière à Valence. Dans les rangs de l'écurie Lotus, on ne tarit pas d'éloges sur le nouveau protégé du programme junior, appelé à faire son chemin jusqu'au plus haut niveau.

"Nous avons un riche héritage de talents à qui nous avons donné leur chance à Enstone, comme Michael Schumacher, Fernando Alonso et Romain Grosjean", rappelle Federico Gastaldi, team principal adjoint de Lotus F1. "Esteban fait partie du programme Lotus F1 Team Junior et c'est évidemment un pilote très talentueux. Il a montré cette année qu'il peut faire le travail avec une belle quantité de victoires."

Lire la suite de F1 - Le français Esteban Ocon impressionne sur son test Lotus

Ferrari F1 - Vettel peut-il briller là où Alonso a échoué?



Willi Weber, le célèbre manager des frères Schumacher et de Nico Hülkenberg, et surnommé Monsieur 20%, se demande si Sebastian Vettel a les épaules assez solides pour faire face à toute la pression politique et la passion populaire et médiatique entourant la Scuderia Ferrari.

Si l'officialisation de l'arrivée de Vettel au sein de la Scuderia, l'an prochain, n'a pas été confirmée par l'une ou l'autre des parties, Red Bull a bien annoncé officiellement le départ de celui-ci et glissé en off que la destination de son poulain était Maranello.

Lire la suite de Ferrari F1 - Vettel peut-il briller là où Alonso a échoué?

Jacques Villeneuve se souvient de l'annonce du décès de Gilles



Jacques Villeneuve était âgé de 11 ans lorsque son père, Gilles, trouva la mort de façon tragique au volant. Epris de son père, qu'il décrit comme son héros, Villeneuve ne vit cependant pas là un quelconque signe dissuasif avant de se lancer dans sa propre carrière en sport automobile.

Malgré l'inquiétude de sa mère, le Québecois se lança à son tour dans des bolides à quatre roues, jusqu'à devenir Champion du Monde de Formule 1, en 1997. Jamais il n'a douté que ce jour arriverait, explique-t-il dans une interview accordée au mensuel F1 Racing.

"J'avais 11 ans [quand Gilles a disparu]. Je me souviens de son décès car c'est un souvenir très clair. Il s'agissait de la première course sur laquelle ma mère n'était pas allée. Je me souviens que nous marchions, de retour de l'école. En grandissant, on recevait toujours un jouet à Noël ou pour les anniversaires.

Lire la suite de Jacques Villeneuve se souvient de l'annonce du décès de Gilles

Une occasion de test F1 pour le champion DTM



Champion DTM 2014 deux courses avant la fin de la saison, le jeune Marco Wittmann (24 ans) aura l'occasion de tester une F1 avec l'équipe Toro Rosso. Mise en place par son employeur BMW, la récompense a été annoncée ce weekend, à l'occasion de la dernière manche DTM du calendrier 2014, à Hockenheim.

Le test F1 ne signifie cependant aucunement que Wittmann se destine à un changement d'aiguillage dans sa carrière GT. Le constructeur allemand, qui a laissé filer la couronne des constructeurs à Audi, a par ailleurs révélé avoir signé un contrat sur le long terme avec son jeune prodige

Lire la suite de Une occasion de test F1 pour le champion DTM

Double programme 2015 WRC et WTCC avec Citroën pour Kubica?



Déjà évoquée en fin d'année dernière, l'arrivée de Robert Kubica chez Citroën, pour un programme qui mixerait WRC et WTCC, fait l'objet d'une nouvelle rumeur depuis quelques jours. Rumeurs alimentées par le probable départ du pilote polonais de l'écurie Ford M-Sport, après une saison difficile en mondial des rallyes.

Yves Matton parviendra-t-il (enfin) à mettre la main sur Robert Kubica ? L'an passé, le patron de Citroën Sport n'avait pas caché son souhait de voir l'ancien pilote de Formule 1 rejoindre ses rangs en rallye, avec de possibles apparitions en circuit en WTCC. Kubica, qui avait remporté le titre en WRC2 en 2013 au volant d'une Citroën DS3 RRC, avait finalement décliné l'offre de la marque aux Chevrons, et préférait rejoindre l'équipe M-Sport pour effectuer ses débuts en WRC au volant d'une Ford Fiesta RS.

Lire la suite de Double programme 2015 WRC et WTCC avec Citroën pour Kubica?

F1 - Pour Vergne, dur de se motiver après l'accident de Bianchi



La semaine ayant séparé les courses de Suzuka et de Sotchi a été des plus pénibles pour les pilotes F1. Pourtant, le GP de Russie marquait un évènement dans le petit monde de la F1 en ce sens que nombreux étaient les acteurs de la grille à attendre avec impatience la venue du sport sur ces terres prometteuses d'un point de vue commercial. Par ailleurs, la découverte d'un nouveau tracé et d'un nouvel environnement est toujours excitante pour les pilotes. Seule une minorité avait pu découvrir le tracé sur simulateur, et le sentiment général après le weekend de GP est que le circuit offre en réalité un challenge plus intéressant que sur le papier, malgré une donne pneumatique moyennement appropriée cette année.

Pour Jean-Eric Vergne, une grande partie du weekend fut consacrée à témoigner de son respect pour son camarade Jules Bianchi. C'est par exemple sous son impulsion que le paddock a unanimement adopté l'autocollant 'Tous avec Jules' sur les casques et les autos. Dans la gravité de l'atmosphère, JEV reconnait que reprendre le volant rapidement était finalement la meilleure chose à faire pour se changer les idées.

Lire la suite de F1 - Pour Vergne, dur de se motiver après l'accident de Bianchi

Quel avenir F1 pour Fernando Alonso?



Ferrari avec deux ou trois autos, McLaren, Mercedes, Lotus, Williams, ou encore année sabbatique, cyclisme ou programme endurance... Tout a été lu ou entendu au sujet de l'avenir de Fernando Alonso, et bien malin qui pourra dire à ce jour avec certitude dans quelle couleur se conjuguera l'avenir du double Champion du Monde espagnol.

Mais le pilote Ferrari a glissé le plus gros indice à ce jour concernant son avenir ce weekend, l'air de rien, au micro de la chaîne américaine NBC, lorsque lui fut demandé s'il disposerait dans le dos d'un moteur Mercedes en 2015. "Je ne pense pas", a-t-il ainsi répondu dans un sourire, éliminant ainsi quelques pistes.

Lire la suite de Quel avenir F1 pour Fernando Alonso?

Zinedine Zidane soutient Jules Bianchi



Lourdement accidenté au Japon et opéré en urgence à l'hôpital général de Mie d'une grave blessure à la tête, Jules Bianchi demeure dans un état très sérieux et préoccupant. Présent dans le cœur de tous les pilotes du plateau arrivant à Sotchi, le jeune français a également reçu le soutien de nombreuses personnalités publiques, comme le Premier Ministre François Fillon.

L'un des hommages les plus chaleureux est provenu de Zinédine Zidane, qui connait bien Bianchi personnellement, et avec qui il partage de nombreuses valeurs.

Lire la suite de Zinedine Zidane soutient Jules Bianchi

Page suivante

Les galeries du moment

BMW X5 M et X6 M (Los Angeles Auto Show 2014)
Fiat FCC4 Concept
Volkswagen Tristar Concept
Ferrari F60 America
Smart Fortwo et Forfour by Olivier Delforge (Berlin)
Maserati Ghibli Ermenegildo Zegna Edition
Fiat 500X (2015)
Renault Espace 2015
Volkswagen Polo GTI (2015)
Lexus RC F
Toyota U2 Concept
Jaguar XE (2015)