Article avec le tag performance

F1 - Lotus ferme la page Renault à Abu Dhabi



Confirmation a été faite : Lotus F1 Team ne sera plus propulsé par Renault à compter de la saison 2015, mais bien par Mercedes-Benz, qui disposera ainsi toujours de quatre équipes malgré le passage de McLaren dans une relation exclusive avec Honda.

Cyril Abiteboul, désormais en charge du programme Renault Sport F1, est arrivé dans l'été en même temps que lors de l'amorçage d'autres grandes manœuvres internes au sein de la Régie, ayant pour but de placer Red Bull Racing dans une position de partenaire privilégié afin de rivaliser face aux top teams disposant d'une relation particulière avec leur département moteur (Ferrari, Mercedes et McLaren avec Honda).

Lire la suite de F1 - Lotus ferme la page Renault à Abu Dhabi

F1 - La satisfaction du travail bien fait pour Hamilton



Leader du championnat avec 24 longueurs d'avance sur Nico Rosberg, Lewis Hamilton est en position favorable pour le titre mondial mais reste sous la menace des points doublés à Abu Dhabi. Alors qu'il a remporté 10 des 17 précédentes courses cette saison, et qu'il reste sur 5 victoires de rang, le Britannique affiche une confiance inébranlable.

A l'heure d'entamer le week-end brésilien, le pilote Mercedes ne mise que sur une seule approche : tout donner et ne rien regretter. Quelle que soit l'issue du championnat, le Champion du Monde 2008 est déjà convaincu d'avoir fait tout ce qui était en son pouvoir.

"Je n'ai pas peur car je sens que la situation dans laquelle suis aujourd'hui n'est pas due à la chance, ce n'est pas une erreur", souligne-t-il. "Il y a des raisons d'être dans cette équipe, de venir dans cette équipe à ce moment-là ; il y a des raisons pour lesquelles nous avons la meilleure voiture aujourd'hui, des raisons pour lesquelles nous avons eu ces résultats cette année, et c'est tout le dur travail qui a payé."

Lire la suite de F1 - La satisfaction du travail bien fait pour Hamilton

F1 - Quitter Renault pour Mercedes, le choix de la raison?



Après une année noire et pas vraiment or, l'équipe Lotus est déjà tournée depuis un moment sur la préparation de la saison 2015. Le développement de la E22 a été gelé et les efforts d'Enstone se concentrent désormais sur la mise en place d'un package compétitif, aussi bien en piste qu'au niveau de la stabilité de l'équipe, qui vu énormément de matière grise quitter le navire cette année, dont l'ex-Team Principal, Eric Boullier.

Après avoir annoncé le maintien de Pastor Maldonado tôt dans la saison pour rassurer les potentiels investisseurs de la présence assurée de plusieurs dizaines de millions d'euro de soutien avec PDVSA, Lotus a enclenché la difficile décision d'un divorce avec Renault, partenaire moteur d'Enstone depuis 1995. Passer dans le clan Mercedes était inévitable pour Lotus si le team souhaitait se donner les chances de redevenir compétitif dans un futur très proche, assure Lopez.

Lire la suite de F1 - Quitter Renault pour Mercedes, le choix de la raison?

F1 - Red Bull déterminé à reprendre Mercedes en 2015



Il y a deux semaines, Mercedes s'assurait du titre mondial des constructeurs à Sotchi, grâce à un neuvième doublé cette saison. Le constructeur allemand, sacré pour la première fois de son histoire en Formule 1, succède à Red Bull Racing, qui dominait le plateau depuis quatre ans. L'équipe autrichienne s'est avouée vaincue avec fair-play, mais elle est restée la principale opposition de choix face à la nouvelle hégémonie de Mercedes.

Avant de laisser filer sa couronne, l'équipe de Milton Keynes avait pu anticiper une année difficile. "Nous avons eu un petit peu de temps pour nous y préparer, depuis février en réalité", concède Christian Horner. "Très honnêtement, Mercedes a fait le meilleur travail cette année et tout cela est motivant." Le team principal de Red Bull fait allusion aux difficultés terribles rencontrées par son équipe lors des essais hivernaux.

Lire la suite de F1 - Red Bull déterminé à reprendre Mercedes en 2015

Vidéo F1 - Romain Grosjean découvre le tracé de Sotchi



Le plateau F1 prenait ses marques avec le nouveau tracé de Sotchi, aujourd'hui, en Russie. Dans un contexte lourd en raison de l'accident récent de Jules Bianchi, tous les pilotes du plateau doivent cependant chasser les idées noires de leur esprit et se concentrer au mieux pour appréhender le difficile challenge que représente la découverte totale d'un nouveau circuit du calendrier F1.

La première séance a été globalement dédiée aux travaux aérodynamiques et à l'apprentissage de la piste. Les Lotus ont roulé avec des outils d'évaluation aéro embarqués et bouclé un nombre satisfaisant de tours.

Lire la suite de Vidéo F1 - Romain Grosjean découvre le tracé de Sotchi

F1 - Maldonado court après son premier point de la saison



La carrière F1 de Pastor Maldonado est faite de hauts et de bas, et force est de constater que les "bas" ont été plus fréquents que les raisons de se réjouir.

Depuis sa première saison, en 2011, le pilote vénézuélien n'est en réalité entré dans les points qu'en 7 occasions, sur 72 GP disputés. 25 des 47 unités inscrites au cours de sa carrière F1 le furent avec sa victoire acquise à Barcelone, lors du GP d'Espagne 2012, lorsque les équipes F1 cherchaient encore à comprendre le fonctionnement de pneus Pirelli qui chamboulaient globalement la hiérarchie en piste course après course.

Lire la suite de F1 - Maldonado court après son premier point de la saison

Ferrari 458 Speciale A : 499 modèles en tout et pour tout



Ferrari a enfin présenté physiquement la Ferrari 458 Speciale A dans sa version cabriolet, à l'occasion de la première journée presse du Mondial de l'Automobile. Mais l'auto de Maranello n'a pas été baptisée Spider, comme c'est habituellement le cas chez Ferrari pour les cabriolets, mais 458 Speciale A, pour "Aperta", qui signifie "ouvert" en italien.

Il n'y aura que 499 voitures produites de ce type, numérotées. Soit tout de même un peu plus que ce qu'annonçaient les premières rumeurs à son sujet. Ce qui est certain en revanche, c'est qu'il s'agit du cabriolet le plus puissant jamais produit par la marque au cheval cabré.

Lire la suite de Ferrari 458 Speciale A : 499 modèles en tout et pour tout

Jean Todt - Ferrari n'est pas dans sa plus grande crise



Jean Todt pense que le travail auquel font face Sergio Marchionne (PDG de Fiat) et Marco Mattiacci (Directeur de la Scuderia) pour relancer Ferrari sur les rails des titres mondiaux n'est pas aussi colossal que lorsqu'il avait repris lui-même les rennes de la Scuderia, en 1993.

"Je pense qu'aujourd'hui, Ferrari n'a pas besoin de beaucoup pour remettre les choses en ordre", juge-t-il depuis son poste de Président de la FIA pour le quotidien Il Giornale.

" Ce n'est absolument pas [comparable] à la situation que j'ai trouvée quand je suis arrivé en 1993, au sein d'un mythe totalement dévasté", a-t-il ajouté, rappelant que le dernier titre Ferrari à son arrivée remontait à celui de Jody Scheckter, en 1979.

Lire la suite de Jean Todt - Ferrari n'est pas dans sa plus grande crise

Formule 1 - Ferrari n'a plus d'excuses, selon David Coulthard



Vainqueur de treize Grands Prix de Formule 1, désormais consultant pour la BBC, David Coulthard reste un observateur avisé du monde de la F1 et porte un regard critique sur les épreuves traversées par plusieurs équipes historiques.

Coulthard était au premier plan pour assister au développement de l'écurie Red Bull sous l'impulsion d'Adrian Newey, ce dernier étant arrivé alors qu'il pilotait pour l'équipe ; Red Bull a remporté tous les championnats depuis 2010. Cependant, l'ancien pilote McLaren tient à relativiser le rôle du fantastique ingénieur britannique, comme il l'a écrit pour UBS : "Un seul homme ne fait pas une équipe qui gagne. Red Bull a connu le succès parce que la vision d'Adrian a été peaufinée et développée par une équipe super-talentueuse gérée avec expertise par le directeur d'équipe Christian Horner. Leur succès était le résultat d'années de travail d'équipe".

Lire la suite de Formule 1 - Ferrari n'a plus d'excuses, selon David Coulthard

Une saison F1 de plus pour Jenson Button?



Jenson Button demeure dans l'attente d'une confirmation concernant son avenir avec McLaren, et par extension, en F1.

Conscient du fait que la prise d'une décision tardive pouvant le laisser de côté chez les Gris signifie que la majorité des autres portes F1 seront closes s'il se retrouve sur le marché, Button s'accroche à l'espoir de faire partie de la nouvelle aventure avec le motoriste Honda, après 5 saisons de loyaux services chez McLaren.

Tout dépend ainsi de la capacité de McLaren à attirer en son sein un gros poisson, du nom, par exemple, d'Alonso, Vettel ou Hamilton dès la saison prochaine.

Lire la suite de Une saison F1 de plus pour Jenson Button?

Page suivante

Les galeries du moment

Qoros 3 City SUV
Mercedes-Maybach Classe S
Essai nouvelle Smart Fortwo 2015 (Barcelona)
Honda Legend V (2015)
Arrinera Hussarya 33 (Bielsko Biala)
BMW X5 M et X6 M (Los Angeles Auto Show 2014)
Fiat FCC4 Concept
Volkswagen Tristar Concept
Ferrari F60 America
Smart Fortwo et Forfour by Olivier Delforge (Berlin)
Maserati Ghibli Ermenegildo Zegna Edition
Fiat 500X (2015)