Article avec le tag dossier

Recherche et Développement : les ingrédients magiques de la F1



Derrière le terme R&D se situe un éventail très large de types d'études dans les équipes F1. Pour résumer cette notion sur laquelle des ouvrages entiers pourraient être rédigés, la R&D F1 fournit un pont absolument vital entre la théorie et la réalité.

Des outils de design, tels que les éléments d'analyse de déformation de carbone, sont par exemple des outils qui évoluent en permanence et qui contribuent par voie de conséquence à permettre le développement de nouvelles solutions physiques encore plus efficaces. Par nature, le caractère intrinsèque de la R&D fait qu'elle demeure « abstraite », en ce sens qu'il s'agira toujours de simulations de la réalité. Cette réalité a bien entendu besoin d'être confrontée à des tests physiques, et de prendre ainsi une forme matérielle après des travaux initiaux de Recherche.

Lire la suite de Recherche et Développement : les ingrédients magiques de la F1

Quand la F1 intéressait 11 nouvelles structures



La recherche de nouvelles équipes F1 pour le future proche est l'un des sujets occupant la FIA depuis quelques mois, et une licence a d'ores et déjà été accordée à Gene Haas pourune nouvelle équipe américaine arrivant à l'horizon 2014 ou 2015.

D'autres dossiers sont considérés et pourraient donner lieu à l'octroi d'une autre licence pour une nouvelle structure. Reste que la FIA doit avant tout se concentrer sur son plateau actuel, en créant un contexte permettant aux teams existants de survivre au cours des prochaines années. Plusieurs structures comme Caterham, Marussia et Lotus pourraient être amenées à changer d'incarnation ou disparaître en fin d'année pour des raisons économiques.

Durant l'année 2009, lors de la précédente impulsion de la FIA, (alors dirigée par Max Mosley), HRT, Virgin (Marussia) et Team Lotus (Caterham) étaient entrés en jeu en validant leurs dossiers de candidature. USF1 n'était pas parvenu à honorer sa licence conditionnelle et le projet Stefan GP avait été rejeté.

Lire la suite de Quand la F1 intéressait 11 nouvelles structures

Formule 1 - Les freins changent la donne pour les pilotes



Depuis que les monoplaces 2014 sont en piste, les pilotes sont chargés de rouler pour collecter les données, bien entendu, mais aussi –et c'est assez rare pour être noté- afin de s'habituer au pilotage de ces nouvelles F1. En effet, les changements sont nombreux en termes de comportement, notamment en raison de la transition du moteur atmosphérique au moteur turbocompressé, mais également de par la réaction parfois surprenante de l'auto suite à une action sur les pédales.

Imaginez-vous tous en train de conduire votre auto habituelle et d'actionner avec votre pied une pédale, et que l'auto réagit d'une façon inhabituelle : cela fait peur n'est-ce pas ? C'est ce qui arrive depuis Jerez à nos valeureux pilotes au volant des nouvelles créations de leurs écuries respectives.

Lire la suite de Formule 1 - Les freins changent la donne pour les pilotes

F1 - Une nouvelle équipe peut-elle prospérer?



La FIA a ouvert le dépôt de candidatures à la création d'une équipe F1, espérant faire passer la grille à un team de plus à l'abord de la saison 2015 ou 2016.

Parmi les fuites circulant concernant les candidats potentiels, un projet, celui de l'Américain Gene Haas, propriétaire et directeur d'équipe de la structure Stewart-Haas Racing, attire l'attention. On parle en effet d'une structure pouvant être menée techniquement par l'ex-directeur technique de Red Bull, Gunther Steiner, avec un package constitué d'un châssis Dallara (HRT, GP2) et un power unit + boîte de vitesses Ferrari.

Lire la suite de F1 - Une nouvelle équipe peut-elle prospérer?

Pourquoi VW n'a pas choisi la F1 pour Porsche



L'un des grands absents du plateau F1 cette saison sera Mark Webber. Las du monde de la Formule 1 et de la politique qui entoure le sport et sa championne d'équipe Red Bull, l'Australien a pris la brave décision de se retirer du sport alors que les volants monnayables dans les grandes équipes ne manquaient pas sur le marché.

Et c'est vers l'ambitieux programme LMP1 Porsche, en endurance, que se dirige Webber. Dès le lendemain du GP de Sao Paolo, clôturant la saison 2013, l'Australien était déjà de retour en Europe et gratifiait la nouvelle structure de sa présence pour prendre des repères et apporter des indications de développement pour la machine partant à la conquête du Mans.

Lire la suite de Pourquoi VW n'a pas choisi la F1 pour Porsche

Quand les pilotes F1 roulaient en Océanie en hiver



Il fut une époque où l'hiver n'était pas synonyme de vacances pour les pilotes de la catégorie reine. De 1964 à 1975, une bonne partie du cirque de la F1 migrait dans l'Hémisphère Sud pour participer à ce qui était l'un des championnats les plus relevés de l'époque : Les Tasman Series.

A l'origine, l'idée naquit du fait qu'un grand nombre de courses indépendantes l'une de l'autre se déroulaient en Australie et en Nouvelle-Zélande. En 1964, on décida de les réunir au sein d'un championnat hivernal de haut niveau et d'ainsi tenter d'attirer les pilotes du Vieux Continent. Les Tasman Series étaient nées. On les considérait à juste titre comme le Championnat F1 de l'Hémisphère Sud.

Lire la suite de Quand les pilotes F1 roulaient en Océanie en hiver

La mode du blanc revient (2/2)



Le blanc est lié, comme nous l'avons vu précédemment, à la technologie. La couleur blanche signifie aussi qu'elle est à la pointe de la technologie. L'extérieur sous-entend ce que l'intérieur cache. Si on caricature un peu, quand la voiture est blanche, on soupçonne que l'intérieur est un concentré de technologie.

Lire la suite de La mode du blanc revient (2/2)

La mode du blanc revient (1/2)

Une nouvelle tendance est née depuis quelques petites années : nos outils technologiques s'habillent en blanc. En effet, si nous remontons un peu dans le passé, nos vieux ordinateurs étaient déjà vêtus de blanc. La nouveauté était de se mettre au noir, ou au gris. D'ailleurs, nombreux sont les ordinateurs portables sombres.

Lire la suite de La mode du blanc revient (1/2)

Salon de Genève : C'est quoi, Qoros ? (2/2)


En plus d'une berline traditionnelle, Qoros a amené à Genève deux voitures de démonstration : le Qoros 3 Estate Concept (break) et le Qoros 3 Cross Hybrid Concept. Il suffit de jeter un coup d'œil aux deux modèles pour se rendre compte que ces « concepts » sont en réalités déjà prêts pour la production. C'est donc déjà toute une petite gamme avec laquelle Qoros s'apprête à attaquer le marché.

Quid des plans? Qoros prévoit de se lancer plus tard dans l'année sur son sol national, avant de pousser l'offensive vers l'Ouest via l'Europe, en début d'année prochaine. Si la marque disposait initialement de plans pour l'Amérique du Nord, Autoblog a appris que la combinaison d'un marché mature et du climat économique difficile ont fait changer la stratégie au terme d'une solide étude de marché.

Lire la suite de Salon de Genève : C'est quoi, Qoros ? (2/2)

Salon de Genève : C'est quoi, Qoros ? (1/2)


Qoros est un nom à retenir. La nouvelle marque chinoise, qui dévoile son jeu cette semaine sur le Salon de Genève, débarque en effet avec la ferme intention de durer, et d'imposer une patte stylistique propre, contrairement à l'offre chinoise actuelle, ne se contentant que de reprendre des concepts déjà éprouvés chez la concurrence (à qualité et coûts moindres).

Fondée en 2007, la marque Qoros est le fruit d'une joint-venture entre Chery et Israel Corporation. Qoros a commencé par dévoiler une berline de production, et deux concepts : un crossover hybride et un break.

Lire la suite de Salon de Genève : C'est quoi, Qoros ? (1/2)

Page suivante

Les galeries du moment

Volkswagen Tristar Concept
Ferrari F60 America
Smart Fortwo et Forfour by Olivier Delforge (Berlin)
Maserati Ghibli Ermenegildo Zegna Edition
Fiat 500X (2015)
Renault Espace 2015
Volkswagen Polo GTI (2015)
Lexus RC F
Toyota U2 Concept
Jaguar XE (2015)
Audi A6 (2015)
Divine DS