Article avec le tag business

Ventes - Bentley se dirige vers une année record



Le constructeur automobile de luxe Bentley a déclaré être sur la bonne voie pour des ventes record en 2014, après une augmentation de 23% des livraisons dans la première moitié de l'année. Bentley a livré 5254 voitures dans les six premiers mois de 2014, alors que 4279 voitures avaient été délivrées au premier semestre 2013.

La nouvelle Flying Spur de l'entreprise fait augmenter les ventes de 61% en Chine, qui a vu plus d'un cinquième des livraisons de Bentley.

Lire la suite de Ventes - Bentley se dirige vers une année record

Infiniti froisse Spa-Francorchamps en utilisant le nom "Eau Rouge"



Le tracé de Spa-Francorchamps a l'intention de déposer un recours juridique pour l'utilisation des mots "Eau Rouge" par le groupe Nissan Motor Co, qui a apposé la dénomination du célèbre virage au nom de la nouvelle berline sportive de la marque Infiniti, la Q50.

Infiniti, dont Sebastian Vettel est ambassadeurdepuis le début de l'association entre la marque de luxe et l'équipe Red Bull Racing, a régulièrement été vu au volant de la Q50 Eau Rouge dans le cadre d'activités promotionnelles. Il avait notamment découvert le tracé de Sotchi avant le reste du plateau dans le cadre d'une opération média.

Lire la suite de Infiniti froisse Spa-Francorchamps en utilisant le nom "Eau Rouge"

Renault-Nissan et Daimler veulent voir plus loin



Renault-Nissan et Daimler ont profité du Mondial de l'Automobile à Paris pour annoncer un renforcement de leur coopération dans les mois et années à venir. Les PDG des deux groupes se sont exprimés en faveur de la poursuite du développement de tous les projets en cours, précisant que tout se déroulait conformément aux prévisions.

Le nombre de projets du programme initial a quadruplé et atteint aujourd'hui un total de 12 initiatives, réparties sur trois continents. Le partenariat entre Renault-Nissan et Daimler a démarré en 2010. À l'origine, la coopération portait uniquement sur trois projets, essentiellement en Europe.

Lire la suite de Renault-Nissan et Daimler veulent voir plus loin

Interview Exclusive Michelin - Aucune raison de ne pas être en Formule E



La Formule E est à l'honneur sur le Mondial de l'Automobile 2014. En arpentant les allées des halls du Parc des Expositions parisien, le jeu consistait à compter le nombre de Spark-Renault ici et là : Renault, Venturi, la Fédération Internationale de l'Automobile, ou encore Michelin proposent aux professionnels, et bientôt au public, de découvrir la nouvelle technologie du championnat de monoplaces 100% électriques.

Nous avons pris le temps de parler avec Pascal Couasnon, Directeur Motorsport Michelin, pour évoquer l'engagement de Bibendum dans l'aventure en tant que partenaire technique. Celui-ci explique ce qui a poussé Michelin à s'engager en Formule E, et comment s'est opérée la prise de contact avec les promoteurs du championnat.

Aucune raison de ne pas être en Formule E

"Je renverse totalement la question : pour moi, il n'y avait aucune raison de ne pas y être!", commence-t-il, interrogé sur les raisons de l'engagement. "C'était extrêmement naturel, car Michelin est l'inventeur du pneu vert. Depuis le début, Michelin utilise la compétition; soit pour rechercher, soit pour prouver. C'est la première Formule créée depuis 40 ans; le reste, ce sont des séries déjà 'connues' ".

Lire la suite de Interview Exclusive Michelin - Aucune raison de ne pas être en Formule E

Une femme britannique à la tête de Citroën France



Il y a quelques mois, une femme britannique, Linda Jackson, prenait la tête de la compagnie Citroën France.

Il s'agissait de la troisième femme à prendre la relève à la tête d'une importante firme automobile, après Annette Winkler chez Smart et Mary Barra chez General Motors.

"Je pense que c'est une occasion absolument fantastique", a déclaré Mme Jackson, qui était jusque-là patronne de Citroën en Grande-Bretagne et en Irlande.

Lire la suite de Une femme britannique à la tête de Citroën France

Montezemolo, la main ferme de Ferrari en F1



Même si en apparence, la stabilité est la clé et que les mêmes têtes semblent œuvrer depuis toujours dans les hautes sphères de la Formule 1, les équipes ont fortement évolué, et de nombreuses grandes institutions comme McLaren, Williams et Ferrari ont été secouées ces dernières années.

Que reste-t-il de la Scuderia telle qu'on la connaissait il y a encore une petite décennie? Luca di Montezemolo était devenu la présence omnisciente du team. Présent dans les moments importants, c'est-à-dire au moment de réunir autour d'une table ronde les décisionnaires du sport pour parler finances et politique, ou dans les moments de resserrage des bretelles de ses troupes, l'homme restait l'un de ceux tenus en estime par Bernie Ecclestone, qui n'a jamais caché son affection toute particulière pour le Commendatore Enzo Ferrari, possiblement le seul homme de caractère face auquel Mr E s'inclinait.

Lire la suite de Montezemolo, la main ferme de Ferrari en F1

Formule 1 - Un milliardaire sur le rachat de l'équipe Sauber?



Selon le magazine de référence Motorsport, une entente aurait été conclue entre l'équipe Sauber et le milliardaire canadien Lawrence Stroll pour une acquisition de l'équipe F1.

Lawrence Stroll est notamment propriétaire du circuit de Mont-Tremblant, et si rien n'a directement été confirmé par l'une ou l'autre des parties, Motosport se montre affirmatif quant au fait que le team suisse va changer de propriété et passer entre les mains de l'investisseur âgé de 55 ans.

Lawrence Stroll n'est pas étranger au monde de la F1, puisqu'il a accompagné la marque textile Tommy Hilfiger dans les années 2000 lors de la grande campagne faite avec Ferrari durant les années de succès de Michael Schumacher. Son fils, âgé de 14 ans, fait par ailleurs du programme de détection de jeunes talents Ferrari. Actionnaire principal de Tommy Hilfiger en 1989, il a réalisé une grosse plus-value en revendant ses parts à Tommy Hilfiger USA pour un milliard de dollars.

Lire la suite de Formule 1 - Un milliardaire sur le rachat de l'équipe Sauber?

200'000 Porsche produites en un an dès 2015 ?



Une Porsche serait-elle vraiment une Porsche si elle n'avait rien d'exclusif ? C'est une question que l'on peut se poser dans le développement industriel du constructeur allemand, alors que celui-ci ambitionne de poursuivre l'augmentation de sa production dans les années à venir. Bonne ou mauvaise stratégie ?

Lire la suite de 200'000 Porsche produites en un an dès 2015 ?

Mazda à l'assaut d'un segment (presque) inexploré en Amérique?



La Ford Fiesta ST et la Fiat 500 Abarth (on pourrait ajouter la Mini Cooper S) sont plutôt seules dans leur segment chez nos cousins d'Amérique du Nord, alors que les sous-compactes sportives sont très nombreuses chez nous, européens (pour ne pas dire dominatrices sur le marché).

VW Polo GTI, Seat Leon Cupra, Renault Clio RS 200 Turbo n'existent tout simplement pas au Canada et aux Etats-Unis, alors qu'elles connaissent un beau succès de notre côté de l'Atlantique. Malgré cette relative absence de petites sportives à hayon, on pourrait voir arriver une nouvelle auto réalisée par Mazda dans un futur proche en Amérique du Nord...

Lire la suite de Mazda à l'assaut d'un segment (presque) inexploré en Amérique?

Les tenants et aboutissants du procès contre Bernie Ecclestone



Une pause de deux semaines dans les audiences du procès mettant Bernie Ecclestone dans le camp de la défense a débuté depuis hier. Résumer les premières informations ressorties de toute cette procédure en cours n'est pas évident, mais pourrait être synthétisé en ces termes : on ne sait finalement pas encore beaucoup plus que ce que l'on ne savait après les longues premières plaidoiries, mais ce que l'on apprend laisse pour l'heure Ecclestone dans une position favorable à l'issue du procès. Le site ToileF1 explique tout des tenants et aboutissants de ce procès complexe, ainsi que des procédures en cours.

Pour rappel, Bernie Ecclestone fait actuellement face à la justice dans le cadre d'une affaire de corruption présumée autour de la vente d'une importante part de titres F1 à la société CVC, qui aurait disposé, selon l'accusation allemande, d'une évaluation sous-estimée pour faciliter une vente préalablement encouragée par un paiement personnel de 26 millions de livres fait par Ecclestone au banquier Gerhard Gribkowsky.

Le paiement, considéré comme un pot-de-vin par l'accusation (BayerLB) s'estimant lésée du fait de n'avoir pu obtenir les parts, serait toujours selon l'accusation la preuve irréfutable de la partialité d'Ecclestone au moment de choisir le bénéficiaire du juteux deal. Pour sa défense, Ecclestone avait jusqu'à présent expliqué qu'il disposait quoi qu'il en soit du dernier mot quant à l'acheteur choisi pour les parts en questions (dévaluées ou non) et que le « pot-de-vin présumé était en réalité un paiement fait pour éviter un chantage d'un Gribkowky présenté comme un corbeau menaçant de le dénoncer au FISC britannique au sujet du non-paiement d'impôts sur Bambino, un compte extérieur basé offshore.

Lire la suite de Les tenants et aboutissants du procès contre Bernie Ecclestone

Page suivante

Les galeries du moment

Volkswagen Tristar Concept
Ferrari F60 America
Smart Fortwo et Forfour by Olivier Delforge (Berlin)
Maserati Ghibli Ermenegildo Zegna Edition
Fiat 500X (2015)
Renault Espace 2015
Volkswagen Polo GTI (2015)
Lexus RC F
Toyota U2 Concept
Jaguar XE (2015)
Audi A6 (2015)
Divine DS