Article avec le tag business

200'000 Porsche produites en un an dès 2015 ?



Une Porsche serait-elle vraiment une Porsche si elle n'avait rien d'exclusif ? C'est une question que l'on peut se poser dans le développement industriel du constructeur allemand, alors que celui-ci ambitionne de poursuivre l'augmentation de sa production dans les années à venir. Bonne ou mauvaise stratégie ?

Lire la suite de 200'000 Porsche produites en un an dès 2015 ?

Mazda à l'assaut d'un segment (presque) inexploré en Amérique?



La Ford Fiesta ST et la Fiat 500 Abarth (on pourrait ajouter la Mini Cooper S) sont plutôt seules dans leur segment chez nos cousins d'Amérique du Nord, alors que les sous-compactes sportives sont très nombreuses chez nous, européens (pour ne pas dire dominatrices sur le marché).

VW Polo GTI, Seat Leon Cupra, Renault Clio RS 200 Turbo n'existent tout simplement pas au Canada et aux Etats-Unis, alors qu'elles connaissent un beau succès de notre côté de l'Atlantique. Malgré cette relative absence de petites sportives à hayon, on pourrait voir arriver une nouvelle auto réalisée par Mazda dans un futur proche en Amérique du Nord...

Lire la suite de Mazda à l'assaut d'un segment (presque) inexploré en Amérique?

Les tenants et aboutissants du procès contre Bernie Ecclestone



Une pause de deux semaines dans les audiences du procès mettant Bernie Ecclestone dans le camp de la défense a débuté depuis hier. Résumer les premières informations ressorties de toute cette procédure en cours n'est pas évident, mais pourrait être synthétisé en ces termes : on ne sait finalement pas encore beaucoup plus que ce que l'on ne savait après les longues premières plaidoiries, mais ce que l'on apprend laisse pour l'heure Ecclestone dans une position favorable à l'issue du procès. Le site ToileF1 explique tout des tenants et aboutissants de ce procès complexe, ainsi que des procédures en cours.

Pour rappel, Bernie Ecclestone fait actuellement face à la justice dans le cadre d'une affaire de corruption présumée autour de la vente d'une importante part de titres F1 à la société CVC, qui aurait disposé, selon l'accusation allemande, d'une évaluation sous-estimée pour faciliter une vente préalablement encouragée par un paiement personnel de 26 millions de livres fait par Ecclestone au banquier Gerhard Gribkowsky.

Le paiement, considéré comme un pot-de-vin par l'accusation (BayerLB) s'estimant lésée du fait de n'avoir pu obtenir les parts, serait toujours selon l'accusation la preuve irréfutable de la partialité d'Ecclestone au moment de choisir le bénéficiaire du juteux deal. Pour sa défense, Ecclestone avait jusqu'à présent expliqué qu'il disposait quoi qu'il en soit du dernier mot quant à l'acheteur choisi pour les parts en questions (dévaluées ou non) et que le « pot-de-vin présumé était en réalité un paiement fait pour éviter un chantage d'un Gribkowky présenté comme un corbeau menaçant de le dénoncer au FISC britannique au sujet du non-paiement d'impôts sur Bambino, un compte extérieur basé offshore.

Lire la suite de Les tenants et aboutissants du procès contre Bernie Ecclestone

La Coupe du Monde du casque de Rosberg interdite par la FIFA




Nico Rosberg, leader du championnat du monde de Formule 1, avait décidé de rendre hommage à l'équipe nationale de football allemande suite à son succès lors de la Coupe du Monde 2014, en faisant réaliser un casque spécial représentant notamment le trophée de la Coupe du Monde.

Mais la livrée du casque de l'Allemand a déplu à la FIFA, qui gère les droits commerciaux du football. L'organisme a contraint Rosberg à modifier le casque en question, en ôtant la représentation de la Coupe du Monde sur le sommet du crâne : celle-ci représente en effet une atteinte à la propriété intellectuelle de la FIFA.

Lire la suite de La Coupe du Monde du casque de Rosberg interdite par la FIFA

Federal-Mogul rachète Honeywell Friction et vise le marché du freinage



Federal-Mogul Holdings Corporation a annoncé le 14 juillet que sa division Motorparts avait mené à terme l'acquisition annoncée précédemment de certains actifs de la société Honeywell Friction Materials.

Le siège de la société Honeywell Friction Materials se trouve à Glinde en Allemagne et ses centres opérationnels se situent principalement en Roumanie et en Chine. « L'acquisition de l'activité Friction de Honeywell renforce considérablement les capacités de fabrication et d'ingénierie du portefeuille de freinage mondial actuel de Federal-Mogul Motorparts », a déclaré Daniel Ninivaggi, co-PDG de Federal-Mogul et PDG de Federal-Mogul Motorparts.

« Cette acquisition donne un coup d'accélérateur à notre stratégie à long terme qui vise à mettre en avant notre positionnement sur les lignes de produits de freinage, en renforçant notre compétitivité en tant que fournisseur de technologies de pointe sur le marché international. Elle consolide également notre position de leader sur le marché de la première monte et de la rechange, notamment en Europe et en Asie.»

Lire la suite de Federal-Mogul rachète Honeywell Friction et vise le marché du freinage

F1 - "Ecclestone a rarement tort"



Charlie Whiting est en F1 depuis toujours, et a fait décoller son parcours personnel en devenant l'un des hommes de confiance de Bernie Ecclestone. Après avoir rejoint l'équipe Brabham de ce dernier à la fin des années 1970, Whiting place à son palmarès les titres mondiaux 1981 et 1983 avec Nelson Piquet et devient ingénieur en chef.

La suite de son parcours le verra à la Fédération Internationale de l'Automobile, où son rôle de délégué technique/sécurité fait de lui un homme incontournable en F1, avant de monter en grade et de passer Directeur de Course pour la FIA.

Lire la suite de F1 - "Ecclestone a rarement tort"

Nissan et Mercedes main dans la main au Mexique



La rumeur évoquée il y a quelques jours était fondée. L'alliance Renault-Nissan et le groupe Daimler ont officialisé l'extension de leur coopération au sein d'une nouvelle usine au Mexique. Le travail en collaboration se fera sur le développement de véhicules compacts de nouvelle génération, destinés à Mercede-Benz et Infiniti. Cela se fera au sein d'une nouvelle usine à Aguascalientes, dotée d'une capacité annuelle de 300 000 véhicules et près de 5 700 emplois supplémentaires. Sur le plan financier, chaque entité va investir 500 millions d'euros.

Lire la suite de Nissan et Mercedes main dans la main au Mexique

Opel a le vent en poupe en Europe



Selon des chiffres encore provisoires, Opel a considérablement augmenté ses ventes dans toute l'Europe au cours des cinq premiers mois de l'année. De janvier à mai, les immatriculations d'Opel neuves ont augmenté de 3,6% et ont atteint 454.807 unités. Par rapport à la même période il y a un an, cela représente une pénétration de 5,77% de l'ensemble du marché véhicule en Europe. En mai, Opel a vendu 95.143 unités et sa part de marché a grimpé à 5,96%.

Lire la suite de Opel a le vent en poupe en Europe

Un nouveau coup de jeune à la tête de Citroën



Après Linda Jackson, nommée à la tête de la marque Citroën il y a quelques semaines, la réorganisation se poursuit au sein de la direction du constructeur français. Cette semaine, un nouveau coup de jeune a été insufflé. Depuis le 1er juin, Julien Montarnal est le nouveau Directeur Marketing, Communication et Sport de Citroën.

Lire la suite de Un nouveau coup de jeune à la tête de Citroën

Quand la F1 intéressait 11 nouvelles structures



La recherche de nouvelles équipes F1 pour le future proche est l'un des sujets occupant la FIA depuis quelques mois, et une licence a d'ores et déjà été accordée à Gene Haas pourune nouvelle équipe américaine arrivant à l'horizon 2014 ou 2015.

D'autres dossiers sont considérés et pourraient donner lieu à l'octroi d'une autre licence pour une nouvelle structure. Reste que la FIA doit avant tout se concentrer sur son plateau actuel, en créant un contexte permettant aux teams existants de survivre au cours des prochaines années. Plusieurs structures comme Caterham, Marussia et Lotus pourraient être amenées à changer d'incarnation ou disparaître en fin d'année pour des raisons économiques.

Durant l'année 2009, lors de la précédente impulsion de la FIA, (alors dirigée par Max Mosley), HRT, Virgin (Marussia) et Team Lotus (Caterham) étaient entrés en jeu en validant leurs dossiers de candidature. USF1 n'était pas parvenu à honorer sa licence conditionnelle et le projet Stefan GP avait été rejeté.

Lire la suite de Quand la F1 intéressait 11 nouvelles structures

Page suivante

Les galeries du moment

F1 - Le duel Mercedes Hamilton/Rosberg
Ferrari 250 GTO Berlinetta (1962) - Bonhams Auction Monterey
Dodge Charger SRT Hellcat
Cadillac Escalade Platinum Edition 2015
Dodge Charger Pursuit 2015
Mercedes-Benz Classe S 600 Guard
Land Rover Discovery Sport
Nissan Note Nismo et Nismo S
Nouvelles Smart Fortwo et Forfour (2015)
Essai Audi A3 e-tron (2014)
Festival of Speed - Goodwood 2014
HondaJet 2014