F1 - Quitter Renault pour Mercedes, le choix de la raison?



Après une année noire et pas vraiment or, l'équipe Lotus est déjà tournée depuis un moment sur la préparation de la saison 2015. Le développement de la E22 a été gelé et les efforts d'Enstone se concentrent désormais sur la mise en place d'un package compétitif, aussi bien en piste qu'au niveau de la stabilité de l'équipe, qui vu énormément de matière grise quitter le navire cette année, dont l'ex-Team Principal, Eric Boullier.

Après avoir annoncé le maintien de Pastor Maldonado tôt dans la saison pour rassurer les potentiels investisseurs de la présence assurée de plusieurs dizaines de millions d'euro de soutien avec PDVSA, Lotus a enclenché la difficile décision d'un divorce avec Renault, partenaire moteur d'Enstone depuis 1995. Passer dans le clan Mercedes était inévitable pour Lotus si le team souhaitait se donner les chances de redevenir compétitif dans un futur très proche, assure Lopez.

Lire la suite de F1 - Quitter Renault pour Mercedes, le choix de la raison?

Romain Grosjean dans les bottes d'un meneur d'équipe



Romain Grosjean a connu une saison 2014 compliquée, loin des podiums qu'il a quelquefois fréquentés en 2013. Avec actuellement 8 points, il est le seul à avoir rapporté des unités à l'équipe Lotus. Si la saison n'a pas été simple pour le leader de l'équipe d'Enstone, celui-ci affirme avoir beaucoup appris.

Un leader dans la difficulté

"Je suis quelqu'un qui n'est pas très patient ; pas quelqu'un qui aime perdre, pas quelqu'un qui peut facilement prendre une dure saison comme un processus d'apprentissage positif", explique le pilote Lotus. "Mais, j'ai beaucoup travaillé sur moi et je pense que j'ai beaucoup appris, probablement plus que dans une bonne saison et une année plus facile.



Lire la suite de Romain Grosjean dans les bottes d'un meneur d'équipe

F1 - Quatre voitures absentes de la grille aux USA



Comme cela avait été lâché par Bernie Ecclestone, Marussia ne sera pas au départ du Grand Prix des Etats-Unis, ce weekend, à Austin.

Le team a été placé sous administration judiciaire, tout comme l'équipe Caterham, qui lutte elle aussi pour sa survie à court terme.

Sur le Grand Prix de Russie, Marussia n'avait aligné qu'une unique auto dans des circonstances difficiles, après l'accident de Jules Bianchi sur le tracé de Suzuka, une semaine plus tôt. Mais le team connait des difficultés financières depuis bien longtemps, et dispose d'importantes dettes, que l'administrateur a désormais pour but de combler tout en assurant un avenir au team, avec un possible repreneur épongeant les arriérés.

Lire la suite de F1 - Quatre voitures absentes de la grille aux USA

Red Bull sans rien à perdre aux USA



Le Grand Prix des Etats-Unis est un évènement important pour Red Bull, pour qui l'Amérique du Nord est l'un des marchés les plus importants.

Le team autrichien est pour l'heure invaincu à Austin dans l'exercice des qualifications, Sebastian Vettel ayant signé la pole position en 2012 et en 2013. L'Allemand s'est également imposé l'an dernier sur le Circuit des Amériques, mais cette année, c'est clairement en position de challenger que se présente le Quadruple Champion du Monde, qui serait déjà heureux avec une arrivée sur le podium.

"Austin est un circuit fun, où l'on a un réel goût du style de vie texan et des traditions; et où l'on pilote sur un super tracé", sourie Vettel, qui n'a plus que trois GP à disputer avec Red Bull avant de partir vers de nouveaux horizons.

Lire la suite de Red Bull sans rien à perdre aux USA

Formule E - Fanboost : Avantager son pilote favori en votant en ligne



La Formule E propose un concept d'interaction entre les fans et les pilotes unique son genre, avec le FanBoost : une puissance additionnelle de 30 kilowatts (soit environ 40 cv) pendant 5 secondes, accordée aux pilotes collectant le plus de votes avant chaque course sur le site internet de la discipline.

Pour la manche de Malaisie, qui se tient à Putrajaya le 22 novembre, trois pilotes disposeront de nouveau d'un boost de puissance grâce à leurs supporters. Comme le DRS en F1, le FanBoost permet de préserver sa position en cas de tentative de dépassement par un rival, ou au contraire, de permettre aux pilotes de faire sauter un bouchon devant eux.

Lire la suite de Formule E - Fanboost : Avantager son pilote favori en votant en ligne

Formule 1 - Les limites des petites équipes à budget inférieur



Max Mosley, Ex-Président de la FIA, fut à l'origine de l'appel d'offres massif intervenu au cours de la saison 2009 pour permettre à la F1 de conserver un plateau constitué de teams à deux autos et dépourvu de châssis "clients", quitte à devoir ouvrir les portes de la discipline à des structures mal préparées à l'exigeant environnement financier de la F1.

Alors que Toyota, BMW, Honda, Bridgestone ou encore Renault questionnaient sérieusement leur implication en F1, décision fut prise par la Fédération Internationale de l'Automobile et les promoteurs (quelque peu contraints et forcés) d'ouvrir la porte à de nouvelles équipes dont les noms n'avaient rien à voir avec ces puissants groupes sur le départ, grâce à la promesse mirobolante d'un coût de fonctionnement annuel capé à 40 millions...

Réalistes, certains, comme Nicolas Todt (ART GP), décidèrent de ne pas franchir le pas depuis le GP2, sachant que le succès en F1 ne pouvait être atteint avec de telles sommes représentant souvent uniquement le salaire des ingénieurs et du management dans de nombreux top teams. Mais d'autres voulurent croire que la F1 se nivellerait effectivement vers le bas, en un produit low-cost accessible, pour la beauté d'une grille au sein de laquelle chacun pouvait avoir sa chance avec un budget "palier", et en oubliant que de grands manufacturiers et autres structures indépendantes avaient investi des fortunes sur le long terme dans des outils tels que des souffleries ou de super-ordinateurs.

Lire la suite de Formule 1 - Les limites des petites équipes à budget inférieur

F1 - Sainz Jr miroite le dernier volant Toro Rosso



Carlos Sainz Junior, fils du célèbre champion du monde des rallyes, a mené avec brio la mission qui lui avait été confiée par Red Bull : remporter le titre Formule Renault 3.5 2014, pour pouvoir envisager le pas suivant dans sa carrière.

Certainement le plus médiatisé des jeunes hommes faisant partie du programme junior Red Bull depuis de longs mois, Sainz a cependant été successivement dépassé pour une place en F1 par Daniil Kvyat puis Max Verstappen, respectivement issus du GP3 et de la F3 EuroSeries. Avec un titre majeur en monoplace comme Jean-Eric Vergne et Daniel Ricciardo avant lui, Sainz a désormais coché les cases nécessaires pour convaincre le Taureau Rouge que le moment de l'ascension vers la F1 est venu. Un volant demeure à attribuer chez Toro Rosso, et l'Espagnol ne pense qu'à celui-ci. Le Champion 3.5 de l'an dernier, Kevin Magnussen, a lui aussi prouvé faire l'affaire chez McLaren.

Lire la suite de F1 - Sainz Jr miroite le dernier volant Toro Rosso

Formule 1 - Alonso, le meilleur pilote du plateau?



Pour avoir côtoyé Fernando Alonso pendant de longues années chez Ferrari, et dû ramasser un Felipe Massa en miettes après sa collaboration avec l'Espagnol, Rob Smedley, Directeur de la Performance Williams, sait que le Double Champion du Monde espagnol est un pilote redoutable.

Arrivé à un tournant de sa carrière F1, Alonso est encore capable de remporter une couronne mondiale avec le bon matériel, et ne souhaite plus attendre indéfiniment, à l'heure où Ferrari se restructure en interne de façon importante.

Lire la suite de Formule 1 - Alonso, le meilleur pilote du plateau?

Sébastien Ogier - Quelques moments difficiles cette saison



Soulagé que sa seconde saison de l'ère post-Loeb s'achève avec une deuxième couronne mondiale, Sébastien Ogier avoue cependant que cette année 2014 n'a pas été la plus réjouissante pour lui en raison des luttes intestines importantes qui ternissent la discipline.

Le WRC a été miné cette année par des querelles importantes entre promoteurs, teams et institutions, et a encore besoin de poser des bases solides pour le futur, tout en rassurant les professionnels comme les fans.

Ogier avoue que toute l'agitation en coulisses l'a parfois un peu éloigné de ce sur quoi il aurait dû être pleinement concentré : son pilotage.

"J'ai eu quelques moments difficiles cette saison", avoue-t-il ainsi. "J'étais un peu faible mentalement; j'étais perturbé par le futur du sport, et ma motivation a vraiment baissé".

Lire la suite de Sébastien Ogier - Quelques moments difficiles cette saison

Ecclestone - Pas de place pour les mendiants en F1!



Bernie Ecclestone est las de la situation autour de l'équipe Caterham et n'apprécie guère la publicité négative provoquée par le navire qui prend l'eau depuis plus d'un an.

En grandes difficultés depuis le début de la saison, Caterham F1 a été vendue par Tony Fernandes, engendrant déjà une grande confusion, mais il apparait désormais que celui-ci conserve les droits commerciaux de la structure, tandis que les repreneurs ont uniquement acquis avec les factures et de nombreux problèmes administratifs et financiers!

"Il vaut mieux qu'ils s'en aillent. Je ne veux pas de gens par-là à agiter un gobelet", a ainsi martelé Ecclestone, jugeant qu'une équipe F1 ne pouvant se financer correctement ne devrait pas rester dans le sport en premier lieu.

Lire la suite de Ecclestone - Pas de place pour les mendiants en F1!

Page suivante

Les galeries du moment

BMW X5 M et X6 M (Los Angeles Auto Show 2014)
Fiat FCC4 Concept
Volkswagen Tristar Concept
Ferrari F60 America
Smart Fortwo et Forfour by Olivier Delforge (Berlin)
Maserati Ghibli Ermenegildo Zegna Edition
Fiat 500X (2015)
Renault Espace 2015
Volkswagen Polo GTI (2015)
Lexus RC F
Toyota U2 Concept
Jaguar XE (2015)