Red Bull - Il y a une vie après Sebastian Vettel



Estimant que le timing était le bon pour que Vettel quitte Red Bull et prenne la direction de la Scuderia Ferrari, Helmut Marko, conseiller Red Bull, n'est pas amer vis-à-vis de celui qui a gravi tous les échelons de sa carrière en sport auto grâce au vendeur de boissons énergisantes.

L'homme a suffisamment de bouteille pour connaitre l'attrait que peut représenter Maranello pour un pilote F1, et sait également que pour un Quadruple Champion du Monde, les aspirations financières ou de hiérarchie au sein d'un team ne peuvent parfois pas être satisfaites lorsque la politique maison est de maintenir un niveau technique exceptionnel du côté du matériel, pour compenser un salaire moins important qu'ailleurs -où l'équipement n'est pas forcément gagnant-.

« Je ne m'en suis pas décroché la mâchoire ! », plaisante Marko, se remémorant pour le site officiel de la F1 le moment lors duquel Vettel a annoncé son intention de partir. « Je lui ai dit : « dis-moi », et il l'a fait. C'était un fait, et ce fut noté. Il n'y a pas de mauvaises vibrations, mais nous ferons tout pour le battre l'an prochain » !

Lire la suite de Red Bull - Il y a une vie après Sebastian Vettel

F1 - Vettel quitte le nid Red Bull



Dans une interview accordée au site officiel de la F1, Helmut Marko, Conseiller Red Bull, revient sur les circonstances du départ de Sebastian Vettel de l'équipe l'ayant fait Quadruple Champion du Monde.

Chahuté cette saison par une monoplace ne répondant exceptionnellement pas à ses attentes, et par la montée en puissance d'un équipier gênant en la personne de Daniel Ricciardo, Vettel a également de tous temps gardé Ferrari à l'œil, fasciné par l'aura du team italien. Marko confirme que les choses se sont passées très vite dans les coulisses, mais que quelques signes avant-coureurs avaient laissé penser au team qu'une page se tournait avec Vettel.

« Je pense que la première suspicion suggérant que quelque chose se mijotait fut après le break estival », décrit-il. « Je ne peux pas citer un moment particulier, mais il s'agissait d'un fort sentiment intestinal ! Souvenez-vous : au moins deux choses s'étaient mises en place. Il n'était pas uniquement question de l'intention de Sebastian de partir, mais également que Fernando dégage le chemin. Plus Alonso s'est distancé de Ferrari, plus il est devenu possible que Sebastian fasse le mouvement ».

Lire la suite de F1 - Vettel quitte le nid Red Bull

Räikkönen se voit de nouveau en Rallye ou NASCAR après la F1



Avouant considérer sa retraite F1 pour 2016 au maximum, Kimi Räikkönen pourrait cependant ne pas totalement tirer un trait sur les sports mécaniques.
Pointant le fait qu'il « y a une vie en dehors de la F1 », celui qui avait pris ses distances avec le paddock en 2010 et 2011 avant de revenir avec Lotus n'exclut pas une nouvelle page de sa carrière sportive dans une autre discipline, comme en rallye ou en NASCAR, deux disciplines dans lesquelles il a déjà éprouvé son coup de volant.
Agé de 34 ans, Iceman compte 22 manches WRC à son compteur, ainsi que deux évènements NASCAR, mais ne dispose plus de la liberté contractuelle de prendre part à d'autres évènements de premier plan en dehors de la F1.

Lire la suite de Räikkönen se voit de nouveau en Rallye ou NASCAR après la F1

Lego prépare une collection tournée vers la course



Quand il s'agit de faire rêver petits et grands, Lego est à l'aise ! Et quand le public visé est fans de sport automobile, le spécialiste des petites briques à assembler est sans aucun doute un maître. Ainsi, le géant danois qui accompagne l'enfance de nombreux chérubins – mais aussi les papas nostalgiques – a su séduire trois grands constructeurs automobiles pour un lancement qui risque de faire du bruit en 2015.

Lire la suite de Lego prépare une collection tournée vers la course

Formule 1 - Alonso, le meilleur pilote du plateau?



Pour avoir côtoyé Fernando Alonso pendant de longues années chez Ferrari, et dû ramasser un Felipe Massa en miettes après sa collaboration avec l'Espagnol, Rob Smedley, Directeur de la Performance Williams, sait que le Double Champion du Monde espagnol est un pilote redoutable.

Arrivé à un tournant de sa carrière F1, Alonso est encore capable de remporter une couronne mondiale avec le bon matériel, et ne souhaite plus attendre indéfiniment, à l'heure où Ferrari se restructure en interne de façon importante.

Lire la suite de Formule 1 - Alonso, le meilleur pilote du plateau?

Ferrari F1 - Vettel peut-il briller là où Alonso a échoué?



Willi Weber, le célèbre manager des frères Schumacher et de Nico Hülkenberg, et surnommé Monsieur 20%, se demande si Sebastian Vettel a les épaules assez solides pour faire face à toute la pression politique et la passion populaire et médiatique entourant la Scuderia Ferrari.

Si l'officialisation de l'arrivée de Vettel au sein de la Scuderia, l'an prochain, n'a pas été confirmée par l'une ou l'autre des parties, Red Bull a bien annoncé officiellement le départ de celui-ci et glissé en off que la destination de son poulain était Maranello.

Lire la suite de Ferrari F1 - Vettel peut-il briller là où Alonso a échoué?

F1 - Alonso rend la vie dure à Räikkönen chez Ferrari



Bien placé pour savoir ce que provoque une domination nette et régulière par son équipier chez Ferrari, Felipe Massa suggère que Kimi Räikkönen pourrait rencontrer des difficultés psychologiques dans son équipe actuelle.

Ami d'Alonso mais régulièrement battu en piste et au niveau politique au sein de la Scuderia, Massa n'avait pas caché, au plus bas de ses performances, qu'il faisait appel à un psychologue pour lui permettre de reprendre confiance en lui. Sportif émotif, Massa pense que son successeur, réputé pour avoir un caractère de glace, n'est pas insensible à la supériorité interne de son équipier que l'on dit sur le départ pour faire place à un ami en la personne de Sebastian Vettel.

Se basant sur son expérience personnelle, le Brésilien pense qu'Alonso pourrait également avoir impacté mentalement Räikkönen.

Lire la suite de F1 - Alonso rend la vie dure à Räikkönen chez Ferrari

Jacques Villeneuve se souvient de l'annonce du décès de Gilles



Jacques Villeneuve était âgé de 11 ans lorsque son père, Gilles, trouva la mort de façon tragique au volant. Epris de son père, qu'il décrit comme son héros, Villeneuve ne vit cependant pas là un quelconque signe dissuasif avant de se lancer dans sa propre carrière en sport automobile.

Malgré l'inquiétude de sa mère, le Québecois se lança à son tour dans des bolides à quatre roues, jusqu'à devenir Champion du Monde de Formule 1, en 1997. Jamais il n'a douté que ce jour arriverait, explique-t-il dans une interview accordée au mensuel F1 Racing.

"J'avais 11 ans [quand Gilles a disparu]. Je me souviens de son décès car c'est un souvenir très clair. Il s'agissait de la première course sur laquelle ma mère n'était pas allée. Je me souviens que nous marchions, de retour de l'école. En grandissant, on recevait toujours un jouet à Noël ou pour les anniversaires.

Lire la suite de Jacques Villeneuve se souvient de l'annonce du décès de Gilles

Quel avenir F1 pour Fernando Alonso?



Ferrari avec deux ou trois autos, McLaren, Mercedes, Lotus, Williams, ou encore année sabbatique, cyclisme ou programme endurance... Tout a été lu ou entendu au sujet de l'avenir de Fernando Alonso, et bien malin qui pourra dire à ce jour avec certitude dans quelle couleur se conjuguera l'avenir du double Champion du Monde espagnol.

Mais le pilote Ferrari a glissé le plus gros indice à ce jour concernant son avenir ce weekend, l'air de rien, au micro de la chaîne américaine NBC, lorsque lui fut demandé s'il disposerait dans le dos d'un moteur Mercedes en 2015. "Je ne pense pas", a-t-il ainsi répondu dans un sourire, éliminant ainsi quelques pistes.

Lire la suite de Quel avenir F1 pour Fernando Alonso?

Ferrari envisageait un avenir en rouge pour Bianchi



L'estime portée par Ferrari à Jules Bianchi en tant que personne ne laissait aucun doute, après son accident, avec la présence soutenue de Marco Mattiacci et de nombreux membres de la Scuderia au chevet du français.

Mais le jeune homme est également haut-placé chez les Rouges pour ses qualités sportives . Membre de la Ferrari Driver Academy et régulièrement dans la monoplace rouge pour des tests ou des travaux de simulation ces dernières années, Jules Bianchi avait eu l'honneur de tester pour l'équipe de Maranello une nouvelle fois, il y a quelques mois, à Silverstone. Le Français avait pris place dans le cockpit de Räikkönen, indisposé après son accident du Grand Prix de Grande-Bretagne, et avait une nouvelle fois satisfait le team avec son retour technique et son application.

Lire la suite de Ferrari envisageait un avenir en rouge pour Bianchi

Page suivante

Les galeries du moment

Essai Mercedes-Benz Classe S Coupé 500 4Matic
Qoros 3 City SUV
Mercedes-Maybach Classe S
Essai nouvelle Smart Fortwo 2015 (Barcelona)
Honda Legend V (2015)
Arrinera Hussarya 33 (Bielsko Biala)
BMW X5 M et X6 M (Los Angeles Auto Show 2014)
Fiat FCC4 Concept
Volkswagen Tristar Concept
Ferrari F60 America
Smart Fortwo et Forfour by Olivier Delforge (Berlin)
Maserati Ghibli Ermenegildo Zegna Edition