F1 - Alonso était las d'écouter les promesses de Ferrari



Jamais éloigné de Fernando Alonso et de sa carrière en F1, Flavio Briatore a commenté la décision du pilote espagnol de rejoindre McLaren après cinq saisons chez Ferrari. Trois fois deuxième mais jamais sacré avec la Scuderia, le double Champion du Monde a mis fin à sa collaboration avec l'écurie italienne malgré les deux années de contrat qu'il avait encore entre les mains.

Briatore confirme que le départ d'Alonso était une condition entendue avec l'ancien président de Ferrari, Luca di Montezemolo. "C'était un gentleman agreement avec Montezemolo : 'Si la voiture n'est pas bonne, adios'. Tout ce qu'il fallait était une poignée de main", assure l'Italien dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport.

Lire la suite de F1 - Alonso était las d'écouter les promesses de Ferrari

F1 - Quand Michael Schumacher et Ferrari faisaient des envieux



Fin 2000, le pilote Jordan GP Jarno Trulli n'était nullement impressionné par Michael Schumacher et la collecte de son troisième titre mondial avec Ferrari. L'Italien n'hésitait ainsi pas à mettre la performance de l'Allemand sur le compte de la machine de Maranello, ajoutant qu'il pensait être capable de battre celui-ci à armes égales dans une monoplace du Cheval Cabré.

"Donnez-moi une Ferrari et je montrerai que Michael Schumacher n'est pas le meilleur pilote", osait-il ainsi lancer dans la presse. "Le meilleur pilote n'existe pas dans l'absolu, et n'a jamais existé".

La déclaration de Trulli ne manquait en tous les cas pas de créer bon nombre de traditionnelles discussions de comptoir basée sur la loi des "si".

"Avec la même voiture, je suis sûr que je pourrais faire aussi bien que Michael Schumacher, pour ne pas dire, le battre", rempilait celui qui avait débuté en F1 avec Minardi en 1997 et venait de conclure l'exercice 2000 en septième position pour sa première saison avec Jordan.

Lire la suite de F1 - Quand Michael Schumacher et Ferrari faisaient des envieux

Montezemolo - Vettel est le bon choix pour l'avenir de Ferrari



Président emblématique de Ferrari, Luca di Montezemolo a définitivement tourné la page au début de l'automne, remplacé par le président du groupe Fiat, Sergio Marchionne. Son histoire avec la Scuderia désormais derrière lui, il n'en reste pas moins un fervent admirateur et souhaite voir le Cheval Cabré parvenir à redorer son blason au plus vite.

"Je reste le plus grand fan de Ferrari, même si c'est la fin d'une ère pour moi et pour Ferrari. Une autre ère s'ouvre désormais, peut-être plus financière mais toujours importante", a déclaré Montezemolo à la presse italienne.

Lire la suite de Montezemolo - Vettel est le bon choix pour l'avenir de Ferrari

Modélisme - Hot Wheels perd la licence de reproduction Ferrari



Mauvaise nouvelle pour la marque de diecast Hot Wheels, qui vient de perdre son contrat avec Ferrari. C'est désormais la société chinoise May Cheong Group qui produira les miniatures d'autos Ferrari sous licence.

Si vous possédez des miniatures automobiles Ferrari récentes, il y a de grandes chances qu'il s'agisse d'une Hot Wheels, à moins que vous n'ayez opté pour quelques modèles rares (et plus chers !) produits par Exoto, BBR ou CMC Model Cars ; le must demeurant les reproductions spectaculaires Amalgam.

Lire la suite de Modélisme - Hot Wheels perd la licence de reproduction Ferrari

Le rêve de test F1 de Loeb avec Ferrari



Encore au début de ses longues années de domination du monde des rallyes, Sébastien Loeb demeurait intéressé par les différentes possibilités pouvant s'offrir à lui grâce à son statut de superstar.

En haut de la liste des désirs du Français, un test en F1, mais pas avec n'importe quelle équipe : Ferrari!

En 2005, Loeb confiait ainsi tenter de provoquer une occasion de monter dans le baquet d'une machine de Maranello, sans forcément penser à une suite sérieuse. L'idée était avant tout de réaliser un rêve personnel. Une idée que Red Bull garda en tête; ce fut finalement avec le Taureau Rouge que Loeb obtint son expérience au volant d'une monoplace contemporaine.

Lire la suite de Le rêve de test F1 de Loeb avec Ferrari

F1 - Le conte de fées Ferrari de Sebastian Vettel



Sebastian Vettel en rêvait depuis ses tendres années. Il est désormais pilote Ferrari, et a réalisé ses premiers tours de roues au volant d'une F1 de la Scuderia à Fiorano. Une sensation que le Quadruple Champion du Monde allemand décrit comme "un conte de fées", après plusieurs journées complètes de roulage en Italie.

Vettel a très vite été à la tâche, tout juste revenu du Grand Prix d'Abu Dhabi, l'épreuve de clôture de la saison F1 2014. Habillé du teamwear officiel de l'équipe rouge, Vettel a piloté la F1 de la saison 2012 samedi, avant de passer une seconde journée complète dans le simulateur. L'Allemand a par ailleurs fait connaissance avec l'organigramme de Maranello comme le nouveau Directeur d'équipe Maurizio Arrivabene, arrivé peu de temps après le nouveau directeur de Ferrari, Sergio Marchionne. Une journée fut également également dédiée à une première prise de contact studieuse avec le Directeur Technique James Allison, dont la future monoplace sera la première création 100% coordonnée par ses soins.

Lire la suite de F1 - Le conte de fées Ferrari de Sebastian Vettel

Le "conte de fées" de Sebastian Vettel avec Ferrari



Sebastian Vettel en rêvait depuis ses tendres années. Il est désormais pilote Ferrari, et a réalisé ses premiers tours de roues au volant d'une F1 de la Scuderia à Fiorano. Une sensation que le Quadruple Champion du Monde allemand décrit comme "un conte de fées", après plusieurs journées complètes de roulage en Italie.

Vettel a très vite été à la tâche, tout juste revenu du Grand Prix d'Abu Dhabi, l'épreuve de clôture de la saison F1 2014. Habillé du teamwear officiel de l'équipe rouge, Vettel a piloté la F1 de la saison 2012 samedi, avant de passer une seconde journée complète dans le simulateur. L'Allemand a par ailleurs fait connaissance avec l'organigramme de Maranello comme le nouveau Directeur d'équipe Maurizio Arrivabene, arrivé peu de temps après le nouveau directeur de Ferrari, Sergio Marchionne.

Lire la suite de Le "conte de fées" de Sebastian Vettel avec Ferrari

F1 - Ecclestone attendait plus de Vettel et d'Alonso



Tout au long de ces dernières années, Bernie Ecclestone n'a jamais caché son soutien et son affection pour Sebastian Vettel. Après quatre titres mondiaux consécutifs, le pilote allemand a vécu une saison 2014 vierge de toute victoire, durant laquelle il a également été dominé par son nouveau coéquipier Daniel Ricciardo.

Pour Ecclestone, l'attitude de Vettel a été surprenante au fil des mois. Le grand argentier de la Formule 1 a eu la sensation de voir chaque week-end un pilote qui partait battu d'avance, ce qui ne correspond pas au caractère jusque-là affiché par le quadruple champion du monde.

"Je suis un super supporter de Sebastian, mais je suis un peu déçu par son attitude, qui selon moi a changé", explique Ecclestone dans la préface de la rétrospective officielle 2014. "Il agit comme un garçon défait, et il ne l'est pas, ce n'est pas sa mentalité. C'est un gars compétitif. Il n'aime pas perdre au backgammon. Malheureusement, quand il joue avec moi, c'est le cas."

Lire la suite de F1 - Ecclestone attendait plus de Vettel et d'Alonso

Vidéo - F1 : Le premier tour embarqué de Vettel avec Ferrari



Recruté par Ferrari pour remplacer Fernando Alonso, Sebastian Vettel n'a pas tardé à enfiler ses nouvelles couleurs. Aussitôt libéré de son contrat Red Bull, équipe avec laquelle il a conquis ses quatre titres mondiaux, l'Allemand a même pris le volant d'une monoplace de Maranello dès le week-end dernier.

La Scuderia a largement profité de l'occasion pour relayer le roulage de son nouveau pilote star, qui était au volant d'une F1 de la saison 2012. L'Allemand a bouclé une centaine de tours sur le circuit de Fiorano, à bord d'une voiture qui était largement équipée de caméras. C'est ainsi que la firme au cheval cabré nous offre le premier tour embarqué avec Sebastian Vettel à bord d'une Ferrari. Top départ !

Lire la suite de Vidéo - F1 : Le premier tour embarqué de Vettel avec Ferrari

Alonso sur les 24 Heures du Mans avec Porsche?



Fernando Alonso promettait de l'excitation à venir pour ses fans concernant son programme sportif 2015. S'agirait-il d'une campagne F1 McLaren/Honda associée à une participation aux 24 Heures du Mans 2015 avec Porsche ?

La semaine dernière, Porsche LMP1 officialisait la participation de Nico Hülkenberg aux 24 Heures du Mans 2015, en complément de sa saison F1 avec Force India. Il apparait désormais que le jeune allemand, à l'origine du contact initial avec la marque de Stuttgart, sera également dans la troisième auto Porsche sur les 6 Heures de Spa-Francorchamps. Aucun des deux autres pilotes faisant partie de l'équipage de la troisième 919 Hybrid n'a été confirmé.

Lire la suite de Alonso sur les 24 Heures du Mans avec Porsche?

Page suivante

Les galeries du moment

Sauvetage du Hoegh Osaka
Ford Mondeo Vignale (2015)
E-Car 333 (2015)
Ford Mustang Europe (2015)
Essai Audi TT TDI (2015)
Acura NSX (2015)
Puritalia 427 Roadster
Lexani Cadillac Escalade One Curve
Essai Audi A7 Sportback 3 l biturbo TDI 320 ch (2015)
Land Rover Discovery Sport (2015)
Saroléa SP7 Electric Superbike
Mercedes-Benz GLE Coupé