Sébastien Ogier - Quelques moments difficiles cette saison



Soulagé que sa seconde saison de l'ère post-Loeb s'achève avec une deuxième couronne mondiale, Sébastien Ogier avoue cependant que cette année 2014 n'a pas été la plus réjouissante pour lui en raison des luttes intestines importantes qui ternissent la discipline.

Le WRC a été miné cette année par des querelles importantes entre promoteurs, teams et institutions, et a encore besoin de poser des bases solides pour le futur, tout en rassurant les professionnels comme les fans.

Ogier avoue que toute l'agitation en coulisses l'a parfois un peu éloigné de ce sur quoi il aurait dû être pleinement concentré : son pilotage.

"J'ai eu quelques moments difficiles cette saison", avoue-t-il ainsi. "J'étais un peu faible mentalement; j'étais perturbé par le futur du sport, et ma motivation a vraiment baissé".

Lire la suite de Sébastien Ogier - Quelques moments difficiles cette saison

Sécurité - La F1 s'était habituée aux miracles



Président de la FIA, Jean Todt est très affecté par le drame survenu au Japon il y a quinze jours avec l'accident de Jules Bianchi. Le Français, dont le fils Nicolas est l'agent du pilote Marussia, traverse une période difficile, durant laquelle il continue d'insister sur les progrès permanents à faire en matière de sécurité.

"Je dois diviser les choses en deux : mes responsabilités en tant que Président de la FIA et mes sentiments. Je vois mon fils dévasté par le fait que quelqu'un qu'il voit comme un frère soit dans cette situation", a confié Todt dans les colonnes de La Gazzetta dello Sport.

La sécurité a toujours été un cheval de bataille capital pour Jean Todt, tout comme pour la FIA qui a entraîné derrière elle des progrès colossaux en la matière depuis 20 ans. Mais l'ancien directeur de la Scuderia Ferrari sait aussi que le risque zéro n'existe pas. Lui aussi évoque cette tendance collective, presque naturelle, qui a mené beaucoup de personnes a "oublier" que la Formule 1 et le sport automobile étaient et seront toujours des disciplines à hauts risques.

Lire la suite de Sécurité - La F1 s'était habituée aux miracles

F1 - Pour Vergne, dur de se motiver après l'accident de Bianchi



La semaine ayant séparé les courses de Suzuka et de Sotchi a été des plus pénibles pour les pilotes F1. Pourtant, le GP de Russie marquait un évènement dans le petit monde de la F1 en ce sens que nombreux étaient les acteurs de la grille à attendre avec impatience la venue du sport sur ces terres prometteuses d'un point de vue commercial. Par ailleurs, la découverte d'un nouveau tracé et d'un nouvel environnement est toujours excitante pour les pilotes. Seule une minorité avait pu découvrir le tracé sur simulateur, et le sentiment général après le weekend de GP est que le circuit offre en réalité un challenge plus intéressant que sur le papier, malgré une donne pneumatique moyennement appropriée cette année.

Pour Jean-Eric Vergne, une grande partie du weekend fut consacrée à témoigner de son respect pour son camarade Jules Bianchi. C'est par exemple sous son impulsion que le paddock a unanimement adopté l'autocollant 'Tous avec Jules' sur les casques et les autos. Dans la gravité de l'atmosphère, JEV reconnait que reprendre le volant rapidement était finalement la meilleure chose à faire pour se changer les idées.

Lire la suite de F1 - Pour Vergne, dur de se motiver après l'accident de Bianchi

Vidéo F1 - Romain Grosjean découvre le tracé de Sotchi



Le plateau F1 prenait ses marques avec le nouveau tracé de Sotchi, aujourd'hui, en Russie. Dans un contexte lourd en raison de l'accident récent de Jules Bianchi, tous les pilotes du plateau doivent cependant chasser les idées noires de leur esprit et se concentrer au mieux pour appréhender le difficile challenge que représente la découverte totale d'un nouveau circuit du calendrier F1.

La première séance a été globalement dédiée aux travaux aérodynamiques et à l'apprentissage de la piste. Les Lotus ont roulé avec des outils d'évaluation aéro embarqués et bouclé un nombre satisfaisant de tours.

Lire la suite de Vidéo F1 - Romain Grosjean découvre le tracé de Sotchi

Vidéo Grosjean - Concilier vie de couple et sport de haut niveau



La vie d'un pilote de Formule 1 est chargée de risques, et l'histoire est régulièrement là pour le rappeler, quelle que soit la discipline. Les pilotes étant de plus en plus jeunes sur le plateau F1, ceux-ci n'ont que rarement des responsabilités familiales.

Mais c'est le cas de Romain Grosjean, qui a franchi le cap de la paternité il y a peu, et qui s'occupe dès qu'il le peut de son fils Sacha en compagnie de son épouse, Marion Jollès Grosjean.

Lire la suite de Vidéo Grosjean - Concilier vie de couple et sport de haut niveau

The Pretender - Romain Grosjean loin de baisser les bras



"Je crois que je pilote aussi bien que l'an dernier, ou mieux, car j'ai plus d'expérience". Les mots sont de Romain Grosjean, qui vit cette saison avec Lotus une saison plus difficile que ce à quoi il s'attendait lors de l'intersaison.

Après deux années de collaboration avec Kimi Räikkönen, le Franco-Suisse se dirigeait légitimement avec sérénité avec une saison 2014 lors de laquelle le team d'Enstone le plaçait en position de leader avec Pastor Maldonado pour coéquipier. Mais une E22 moins bien née que sa devancière et des difficultés avec l'unité de puissance ont rebattu les cartes et celui qui espérait convertir ses podiums en possible première victoire lutte cette année pour sortir de la Q3 et entrer dans le top 10 en course, où sont distribués les points.



Lire la suite de The Pretender - Romain Grosjean loin de baisser les bras

F1 - Lotus n'abandonne pas le développement de son E22



Lotus se lance dans la seconde partie de saison avec un maigre capital de 8 points au Championnat du Monde, devant seulement Marussia, Sauber et Caterham. Néanmoins, Nick Chester, Directeur Technique, estime qu'il fait encore compter sur le team d'Enstone pour pousser le développement de la E22 qui focalise encore les efforts de ses troupes.

« Nous amenons un nombre honnête de nouvelles pièces de développement pour Spa, comme une nouvelle carrosserie et de plus petites modifications évoluant autour de l'avant du châssis, ce qui devrait nous apporter de bons bénéfices en termes d'appui », décrit-il, conscient que nombre des problèmes de comportement de la E22 proviennent du train avant et de l'instabilité au freinage.

Lire la suite de F1 - Lotus n'abandonne pas le développement de son E22

Le déclin inexorable de Lotus F1



Pastor Maldonado a renouvelé pour la saison 2015 avec Lotus ; qu'il semble loin, ce mois de mars 2012, lorsqu'arrivant avec un enthousiasme débordant à Melbourne, Lotus présentait au plateau un Kimi Räikkönen sur le retour !

Gérard Lopez, co-propriétaire de Genii Capital était alors certain - à raison - que les progrès entrevus par son équipe lors des essais hivernaux n'annonçaient que du bon pour la saison à venir. Sûr des compétences d'Iceman, associé à un Romain Grosjean affamé et lui aussi sur le retour, le Luxembourgeois balayait les doutes concernant les possibles problèmes de ré-acclimatation de Kimi Räikkönen au volant d'une F1.

Lire la suite de Le déclin inexorable de Lotus F1

F1 - Lotus espère pouvoir conserver Romain Grosjean



En confirmant avec un certain empressement le maintien de Pastor Maldonado pour 2015, Lotus a par la même occasion jeté un trouble supplémentaire sur l'avenir de Romain Grosjean à Enstone. Pour le Franco-Suisse, cette troisième saison complète en F1 est à la fois difficile et amère, au volant d'une monoplace qui ne lui permet même pas de viser les points à chaque course.

Grosjean ne l'a pas caché, son envie de prendre place dans un baquet compétitif la saison prochaine est forte, en dépit des liens étroits qu'il entretient avec son équipe actuelle. Dans le même temps, les portes ne sont pas encore forcément ouvertes ailleurs et il est impossible de dire encore où il pilotera dans un an.

Lire la suite de F1 - Lotus espère pouvoir conserver Romain Grosjean

Esteban Ocon, le pilote français qui monte, qui monte...



Trois courses, trois victoires. C'est le bilan parfait d'Esteban Ocon sur le Moscow Raceway, le week-end dernier, en European F3. Grâce à cette performance, le Français a repris le large sur Max Verstappen, qui avait remporté les six dernières courses.

Esteban Ocon, leader depuis le début de saison, se devait de réagir. Avec six victoires consécutives lors des deux derniers meetings de l'European F3, Max Verstappen s'étant dangereusement rapproché au classement général. Et le Néerlandais pouvait profiter de cette confiance maximale pour prendre l'ascendant. Mais le pilote de l'Equipe de France FFSA ne s'est jamais désuni.

Lire la suite de Esteban Ocon, le pilote français qui monte, qui monte...

Page suivante

Les galeries du moment

BMW X5 M et X6 M (Los Angeles Auto Show 2014)
Fiat FCC4 Concept
Volkswagen Tristar Concept
Ferrari F60 America
Smart Fortwo et Forfour by Olivier Delforge (Berlin)
Maserati Ghibli Ermenegildo Zegna Edition
Fiat 500X (2015)
Renault Espace 2015
Volkswagen Polo GTI (2015)
Lexus RC F
Toyota U2 Concept
Jaguar XE (2015)