Abu Dhabi assure sa présence au calendrier F1 pour le futur



Le Championnat du Monde de Formule 1 passera encore de longues années à Abu Dhabi, alors que la FOM et le tracé de Yas Marina ont trouvé une entente hier pour une prolongation de contrat de plusieurs années.

Prenant fin après la manche 2016, l'accord initial a été prolongé sans difficultés, témoignant de l'envie mutuelle des deux parties de développer une relation qui a vu Abu Dhabi disposer de nombreux arguments commerciaux, comme l'organisation d'une course au crépuscule, l'intégration de la manche en fin de saison (théâtre du climax sportif), ou encore en y expérimentant l'attribution des points doublés (un dispositif fortement médiatisé).

Lire la suite de Abu Dhabi assure sa présence au calendrier F1 pour le futur

F1 - Les pilotes attendent des développements pneumatiques pour 2015



Lewis Hamilton comme Sebastian Vettel ont fait par leur intérêt pour une amélioration des composés pneumatiques destinés aux conditions de piste humides.

Dans le passé récent, la Direction de Course F1 n'a que rarement laissé l'occasion aux pilotes de prendre la piste sans voiture de sécurité pour mener le rythme en pneus pluie, attendant en général que les conditions reviennent à une fenêtre adaptée aux pneus intermédiaires pour ouvrir l'action en piste. Paradoxalement, l'utilisation des enveloppes extrêmes est potentiellement plus dangereuse sous régime contrôlé, en ce sens que les études menées par Pirelli ont pris en compte une évacuation de l'eau à pleine vitesse par conditions humides.

En ne tournant pas assez vite, les pneus ne peuvent évacuer la même quantité d'eau et sont ainsi sujets à un phénomène d'aquaplaning important. A l'heure où tous les secteurs sont remis en cause autour de l'accident japonais de Jules Bianchi, les pneumatiques n'échappent pas à un pointage de doigt.

Lire la suite de F1 - Les pilotes attendent des développements pneumatiques pour 2015

F1 - Ecclestone pensait que Mercedes favoriserait Nico Rosberg



Interrogé par le site officiel de la F1 sur qui il préfèrerait voir sacré Champion du Monde en fin de saison, Bernie Ecclestone a rappelé par sa réponse que le sport est également un enchevêtrement d'intérêts divers et variés, et bien souvent également politiques et économiques.

Ainsi, même si Lewis Hamilton dispose déjà d'une couronne mondiale et qu'il affiche une pointe de vitesse ayant pour l'heure laissé Nico Rosberg derrière en 2013 et en 2014, le Grand Argentier de la F1 pensait en début d'année que l'Allemand allait remporter la couronne pour d'autres raisons.

L'enjeu est encore dans la balance avant la dernière épreuve de la saison, où les points doublés peuvent toujours produire une bonne dose de drame, en dépit de l'avance mathématique de Lewis Hamilton.

Lire la suite de F1 - Ecclestone pensait que Mercedes favoriserait Nico Rosberg

F1 - Un besoin de diversité entre manufacturiers et artisans (2 /2)



« Je ne pense pas qu'aujourd'hui, on puisse réellement aller faire une déclaration selon laquelle « si l'on ne peut pas se permettre d'être en F1, alors il ne faut pas le faire », car chacun d'entre nous –que ce soit au sommet ou en bas- a fait un investissement significatif dans sa compagnie et son équipe pour être en mesure de participer à ce niveau ». Les mots sont de Monisha Kaltenborn, Directrice d'Equipe de la vaillante structure indépendante Sauber, présente en F1 depuis plus de 20 ans.

Même si Sauber fait partie des équipes ayant survécu à l'environnement F1 hostile plus longtemps que la majorité des structures, y compris avec un soutien désormais moindre de grandes firmes comme Ferrari (qui se concentre sur un projet technique d'envergure avec Haas) ou Red Bull (qui a cessé son apport en sponsoring du jour où la marque a acquis deux teams), la frustration de voir le « panier de crabes » en action demeure difficile à accepter. Les teams ne devraient pas être considérés comme des acteurs allant et venant d'un business ne les récompensant pas, tout en devant se conformer au bon-vouloir d'un pouvoir exécutif totalitaire.

Lire la suite de F1 - Un besoin de diversité entre manufacturiers et artisans (2 /2)

Red Bull - Il y a une vie après Sebastian Vettel



Estimant que le timing était le bon pour que Vettel quitte Red Bull et prenne la direction de la Scuderia Ferrari, Helmut Marko, conseiller Red Bull, n'est pas amer vis-à-vis de celui qui a gravi tous les échelons de sa carrière en sport auto grâce au vendeur de boissons énergisantes.

L'homme a suffisamment de bouteille pour connaitre l'attrait que peut représenter Maranello pour un pilote F1, et sait également que pour un Quadruple Champion du Monde, les aspirations financières ou de hiérarchie au sein d'un team ne peuvent parfois pas être satisfaites lorsque la politique maison est de maintenir un niveau technique exceptionnel du côté du matériel, pour compenser un salaire moins important qu'ailleurs -où l'équipement n'est pas forcément gagnant-.

« Je ne m'en suis pas décroché la mâchoire ! », plaisante Marko, se remémorant pour le site officiel de la F1 le moment lors duquel Vettel a annoncé son intention de partir. « Je lui ai dit : « dis-moi », et il l'a fait. C'était un fait, et ce fut noté. Il n'y a pas de mauvaises vibrations, mais nous ferons tout pour le battre l'an prochain » !

Lire la suite de Red Bull - Il y a une vie après Sebastian Vettel

F1 - Grand Prix d'Abu Dhabi, la der pour Jenson Button?



Se pourrait-il que ce 266ème Grand Prix soit le dernier de sa carrière F1 ? En arrivant à Abu Dhabi, pour la dernière manche de la saison 2014, Jenson Button ne le sait pas encore. Pas question, dès lors, de laisser les doutes s'immiscer trop longuement dans sa tête, à l'heure où le paddock F1 est encore suspendu pour encore au moins 10 jours à une décision de McLaren concernant son line-up 2015.

Le vainqueur de 15 GP aborde la manche d'Abu Dhabi avec le même état d'esprit que depuis le début de la saison : concentré et humble, sachant que tous les facteurs imaginables sont aujourd'hui évalués par son team pour savoir qui fera partie de l'aventure Honda en 2015.

Lire la suite de F1 - Grand Prix d'Abu Dhabi, la der pour Jenson Button?

F1 - Ecouter les petites équipes pour les sauver (1/2)



Les implications financières d'une saison sportive laborieuse sont immédiates pour une équipe F1 indépendante, même lorsqu'il s'agit d'une structure bien installée dans le paysage F1 depuis plusieurs décennies, et disposant d'une base très prometteuse d'installations sur le long terme.

Lotus, qui gagnait et signait des podiums avec Räikkönen et Grosjean en 2012 et 2013, est la preuve qu'il ne suffit cependant plus de sécuriser beaucoup de résultats et de visibilité pour disposer d'un business model gagnant en F1. Face à de nombreux sujets épineux à régler pour assurer la pérennité de l'équipe Sauber, Monisha Kaltenborn évoque l'aspect économique de la gestion du team au milieu rumeurs de rachat de celui-ci.

Lire la suite de F1 - Ecouter les petites équipes pour les sauver (1/2)

F1 - Vettel quitte le nid Red Bull



Dans une interview accordée au site officiel de la F1, Helmut Marko, Conseiller Red Bull, revient sur les circonstances du départ de Sebastian Vettel de l'équipe l'ayant fait Quadruple Champion du Monde.

Chahuté cette saison par une monoplace ne répondant exceptionnellement pas à ses attentes, et par la montée en puissance d'un équipier gênant en la personne de Daniel Ricciardo, Vettel a également de tous temps gardé Ferrari à l'œil, fasciné par l'aura du team italien. Marko confirme que les choses se sont passées très vite dans les coulisses, mais que quelques signes avant-coureurs avaient laissé penser au team qu'une page se tournait avec Vettel.

« Je pense que la première suspicion suggérant que quelque chose se mijotait fut après le break estival », décrit-il. « Je ne peux pas citer un moment particulier, mais il s'agissait d'un fort sentiment intestinal ! Souvenez-vous : au moins deux choses s'étaient mises en place. Il n'était pas uniquement question de l'intention de Sebastian de partir, mais également que Fernando dégage le chemin. Plus Alonso s'est distancé de Ferrari, plus il est devenu possible que Sebastian fasse le mouvement ».

Lire la suite de F1 - Vettel quitte le nid Red Bull

Räikkönen se voit de nouveau en Rallye ou NASCAR après la F1



Avouant considérer sa retraite F1 pour 2016 au maximum, Kimi Räikkönen pourrait cependant ne pas totalement tirer un trait sur les sports mécaniques.
Pointant le fait qu'il « y a une vie en dehors de la F1 », celui qui avait pris ses distances avec le paddock en 2010 et 2011 avant de revenir avec Lotus n'exclut pas une nouvelle page de sa carrière sportive dans une autre discipline, comme en rallye ou en NASCAR, deux disciplines dans lesquelles il a déjà éprouvé son coup de volant.
Agé de 34 ans, Iceman compte 22 manches WRC à son compteur, ainsi que deux évènements NASCAR, mais ne dispose plus de la liberté contractuelle de prendre part à d'autres évènements de premier plan en dehors de la F1.

Lire la suite de Räikkönen se voit de nouveau en Rallye ou NASCAR après la F1

F1 - Lotus ferme la page Renault à Abu Dhabi



Confirmation a été faite : Lotus F1 Team ne sera plus propulsé par Renault à compter de la saison 2015, mais bien par Mercedes-Benz, qui disposera ainsi toujours de quatre équipes malgré le passage de McLaren dans une relation exclusive avec Honda.

Cyril Abiteboul, désormais en charge du programme Renault Sport F1, est arrivé dans l'été en même temps que lors de l'amorçage d'autres grandes manœuvres internes au sein de la Régie, ayant pour but de placer Red Bull Racing dans une position de partenaire privilégié afin de rivaliser face aux top teams disposant d'une relation particulière avec leur département moteur (Ferrari, Mercedes et McLaren avec Honda).

Lire la suite de F1 - Lotus ferme la page Renault à Abu Dhabi

Page suivante

Les galeries du moment

Qoros 3 City SUV
Mercedes-Maybach Classe S
Essai nouvelle Smart Fortwo 2015 (Barcelona)
Honda Legend V (2015)
Arrinera Hussarya 33 (Bielsko Biala)
BMW X5 M et X6 M (Los Angeles Auto Show 2014)
Fiat FCC4 Concept
Volkswagen Tristar Concept
Ferrari F60 America
Smart Fortwo et Forfour by Olivier Delforge (Berlin)
Maserati Ghibli Ermenegildo Zegna Edition
Fiat 500X (2015)