F1 - Alonso rend la vie dure à Räikkönen chez Ferrari



Bien placé pour savoir ce que provoque une domination nette et régulière par son équipier chez Ferrari, Felipe Massa suggère que Kimi Räikkönen pourrait rencontrer des difficultés psychologiques dans son équipe actuelle.

Ami d'Alonso mais régulièrement battu en piste et au niveau politique au sein de la Scuderia, Massa n'avait pas caché, au plus bas de ses performances, qu'il faisait appel à un psychologue pour lui permettre de reprendre confiance en lui. Sportif émotif, Massa pense que son successeur, réputé pour avoir un caractère de glace, n'est pas insensible à la supériorité interne de son équipier que l'on dit sur le départ pour faire place à un ami en la personne de Sebastian Vettel.

Se basant sur son expérience personnelle, le Brésilien pense qu'Alonso pourrait également avoir impacté mentalement Räikkönen.

Lire la suite de F1 - Alonso rend la vie dure à Räikkönen chez Ferrari

Quel avenir F1 pour Fernando Alonso?



Ferrari avec deux ou trois autos, McLaren, Mercedes, Lotus, Williams, ou encore année sabbatique, cyclisme ou programme endurance... Tout a été lu ou entendu au sujet de l'avenir de Fernando Alonso, et bien malin qui pourra dire à ce jour avec certitude dans quelle couleur se conjuguera l'avenir du double Champion du Monde espagnol.

Mais le pilote Ferrari a glissé le plus gros indice à ce jour concernant son avenir ce weekend, l'air de rien, au micro de la chaîne américaine NBC, lorsque lui fut demandé s'il disposerait dans le dos d'un moteur Mercedes en 2015. "Je ne pense pas", a-t-il ainsi répondu dans un sourire, éliminant ainsi quelques pistes.

Lire la suite de Quel avenir F1 pour Fernando Alonso?

F1 - Fernando Alonso dit pouvoir aller où il veut, quand il veut



Cinquième des qualifications à Suzuka, Fernando Alonso était davantage attendu pour s'exprimer sur son avenir que sur sa performance. Après l'annonce du départ de Sebastian Vettel chez Red Bull, vraisemblablement pour rejoindre Ferrari, le pilote espagnol est au cœur de la spéculation. Une situation qu'il vit depuis plusieurs semaines déjà, mais qui se renforce par la force des choses.

Interrogé sur la décision de Vettel, Alonso a joué la carte de l'étonnement. "C'est une surprise pour moi. Voir Vettel quitter Red Bull !", a-t-il lancé au micro de la BBC. Pour ce qui est de la suite de sa carrière, le double Champion du Monde assure que rien n'est encore définitif, même si une tendance qu'il n'évoque pas en détail se précise.

Lire la suite de F1 - Fernando Alonso dit pouvoir aller où il veut, quand il veut

Le départ de Vettel de Red Bull signifierait une arrivée chez Ferrari



Red Bull a privé Ferrari de la satisfaction de l'annonce du recrutement de Sebastian Vettel en remplacement de Fernando Alonso, communiquant juste avant les Essais Libres 3 du GP du Japon le départ de son diamant brut.

Taillé depuis les séries junior, puis l'équipe F1 Toro Rosso, avec laquelle il remporta son premier GP, Vettel est en partance pour la Scuderia, révèle son patron Christian Horner, pour remplacer un Fernando Alonso dès lors assimilé à un volant McLaren-Honda 2015.

Horner explique que Red Bull Racing a connu la décision de Vettel de quitter le team avance lequel il ne s'est pas imposé cette année lors de la journée de vendredi. Vettel fera équipe chez Ferrari avec Kimi Räikkönen, un pilote avec lequel il joue régulièrement au tennis en dehors des weekends de Grand Prix.

Lire la suite de Le départ de Vettel de Red Bull signifierait une arrivée chez Ferrari

Vettel parti, Red Bull n'a pas offert de volant à Fernando Alonso



Souhaitant le meilleur à Sebastian Vettel pour la nouvelle page qui se dessine dans sa carrière avec Ferrari, Christian Horner (Directeur de Red Bull Racing) a expliqué que Fernando Alonso n'avait pas figuré sur la liste des acquisitions possibles par Red Bull pour remplacer le Quadruple Champion du Monde.

Le team autrichien, qui poursuit sa logique de promotion interne en faisant monter Daniil Kvyat au sommet de la pyramide Red Bull pour épauler la nouvelle sensation Daniel Ricciardo, est satisfait des ressources dont il dispose.

Lire la suite de Vettel parti, Red Bull n'a pas offert de volant à Fernando Alonso

F1 - Alonso quittera-t-il Ferrari pour un sauvetage de Lotus?



Deux semaines après avoir rappelé qu'il était toujours sous contrat avec Ferrari jusqu'en 2016, et quelques jours après s'être insurgé contre des rumeurs venues d'Italie, Fernando Alonso semble pourtant voir son avenir s'inscrire en pointillés au sein de la Scuderia. Les relations entre le double Champion du Monde et Marco Mattiacci ne seraient pas des plus harmonieuses, et ses envies de départ seraient réelles.

Lundi, La Gazzetta dello Sport affirmait en Italie que le divorce entre Alonso et la Scuderia était proche d'être consommé. Au lendemain de ces rumeurs persistantes, les informations du journal allemand Sport Bild viennent confirmer l'hypothèse et ouvrent la voie à un nouvel avenir inattendu pour le pilote espagnol.

Lire la suite de F1 - Alonso quittera-t-il Ferrari pour un sauvetage de Lotus?

Formule 1 - Ferrari n'a plus d'excuses, selon David Coulthard



Vainqueur de treize Grands Prix de Formule 1, désormais consultant pour la BBC, David Coulthard reste un observateur avisé du monde de la F1 et porte un regard critique sur les épreuves traversées par plusieurs équipes historiques.

Coulthard était au premier plan pour assister au développement de l'écurie Red Bull sous l'impulsion d'Adrian Newey, ce dernier étant arrivé alors qu'il pilotait pour l'équipe ; Red Bull a remporté tous les championnats depuis 2010. Cependant, l'ancien pilote McLaren tient à relativiser le rôle du fantastique ingénieur britannique, comme il l'a écrit pour UBS : "Un seul homme ne fait pas une équipe qui gagne. Red Bull a connu le succès parce que la vision d'Adrian a été peaufinée et développée par une équipe super-talentueuse gérée avec expertise par le directeur d'équipe Christian Horner. Leur succès était le résultat d'années de travail d'équipe".

Lire la suite de Formule 1 - Ferrari n'a plus d'excuses, selon David Coulthard

F1 - Alonso peut-il poser problème à Mercedes à Singapour?



Fernando Alonso a bien fait figurer Ferrari lors des premières séances d'Essais Libres du Grand Prix de Singapour. Le pilote espagnol a tout d'abord pris le commandement de la première séance, devant les Mercedes, chaussé des pneus tendres.

Dans la nuit, en EL2, le double vainqueur en six éditions a pointé au second rang, seulement devancé par la Mercedes de Lewis Hamilton.

"Comme toujours, le vendredi à Singapour est un peu différent comparativement aux autres circuits. Ses caractéristiques font qu'il est unique et piloter ici de nuit est toujours excitant", commence Alonso, qui apprécie particulièrement le tracé.

Lire la suite de F1 - Alonso peut-il poser problème à Mercedes à Singapour?

Formule 1 - Les rumeurs de départ font du mal à Ferrari



Nous ne vous avions pas rapport rapporté cette actualité cette semaine, et pour cause : la nouvelle, typique de la silly season, nous paraissait des plus fantasques et purement destinée à susciter des spéculations stériles et maintenir en vie les colonnes des sites les transmettant. Si des contacts ont bien existé entre McLaren et Alonso ces derniers mois, la rumeur d'un échange possible Alonso/Vettel entre Ferrari et Red Bull ne valait selon pas la peine d'être colportée.

Arrivé à Singapour, Fernando Alonso a fait savoir son irritation à propos de ce tapage médiatique ayant nourri les previews du Grand Prix de Singapour.

Lire la suite de Formule 1 - Les rumeurs de départ font du mal à Ferrari

Ferrari F1 - Alonso ne s'inquiète pas du départ de Montezemolo



Contraint de ne pas se montrer affecté publiquement et à ne pas dévoiler de failles dans l'armure Ferrari, Fernando Alonso a jugé que le départ de Luca di Montezemolo de chez Ferrari ne changerait fondamentalement pas son futur personnel.

Les spéculations vont bon train concernant la possibilité de voir l'Espagnol ne pas honorer son contrat Ferrari initial jusqu'à son terme grâce au fait de disposer d'une option lui permettant de quitter les Rouges par le biais d'une clause de performance. Avec Mercedes, Red Bull et Williams devant Ferrari au championnat et certains pilotes comme Grosjean qui estiment que l'Espagnol demeure encore la clé de voute du marché des transferts, les médias internationaux se sont plus à ajouter à la liste des contrariétés d'Alonso le départ de Montezemolo et le décès d'Emilio Botin, Président de la banque Santander.

Lire la suite de Ferrari F1 - Alonso ne s'inquiète pas du départ de Montezemolo

Page suivante

Les galeries du moment

Volkswagen Tristar Concept
Ferrari F60 America
Smart Fortwo et Forfour by Olivier Delforge (Berlin)
Maserati Ghibli Ermenegildo Zegna Edition
Fiat 500X (2015)
Renault Espace 2015
Volkswagen Polo GTI (2015)
Lexus RC F
Toyota U2 Concept
Jaguar XE (2015)
Audi A6 (2015)
Divine DS