F1 - Alonso assure que l'incendie avec McLaren est éteint



Depuis que son retour a été officialisé jeudi, Fernando Alonso a éteint l'incendie lorsque les questions portaient sur ses relations passées difficiles avec Ron Dennis. "Depuis 2007, les années passant, les choses ont été un peu exagérées", assure-t-il.

"Ce n'était pas la meilleure sensation en 2007. Nous étions arrivés avec une bonne motivation et nous nous battions pour le championnat, mais au final nous nous étions séparés pour différentes raisons."

Alonso confirme le sentiment de Hamilton sur les leçons qu'il compte tirer du passé pour mener jusqu'au succès sa nouvelle collaboration avec McLaren et Honda.

"Maintenant, sept ans plus tard, avec plus de maturité, on apprend les choses et on comprend probablement ce que l'on ne comprenait pas à 25 ans", souligne-t-il.

Lire la suite de F1 - Alonso assure que l'incendie avec McLaren est éteint

F1 - Ecclestone attendait plus de Vettel et d'Alonso



Tout au long de ces dernières années, Bernie Ecclestone n'a jamais caché son soutien et son affection pour Sebastian Vettel. Après quatre titres mondiaux consécutifs, le pilote allemand a vécu une saison 2014 vierge de toute victoire, durant laquelle il a également été dominé par son nouveau coéquipier Daniel Ricciardo.

Pour Ecclestone, l'attitude de Vettel a été surprenante au fil des mois. Le grand argentier de la Formule 1 a eu la sensation de voir chaque week-end un pilote qui partait battu d'avance, ce qui ne correspond pas au caractère jusque-là affiché par le quadruple champion du monde.

"Je suis un super supporter de Sebastian, mais je suis un peu déçu par son attitude, qui selon moi a changé", explique Ecclestone dans la préface de la rétrospective officielle 2014. "Il agit comme un garçon défait, et il ne l'est pas, ce n'est pas sa mentalité. C'est un gars compétitif. Il n'aime pas perdre au backgammon. Malheureusement, quand il joue avec moi, c'est le cas."

Lire la suite de F1 - Ecclestone attendait plus de Vettel et d'Alonso

Alonso sur les 24 Heures du Mans avec Porsche?



Fernando Alonso promettait de l'excitation à venir pour ses fans concernant son programme sportif 2015. S'agirait-il d'une campagne F1 McLaren/Honda associée à une participation aux 24 Heures du Mans 2015 avec Porsche ?

La semaine dernière, Porsche LMP1 officialisait la participation de Nico Hülkenberg aux 24 Heures du Mans 2015, en complément de sa saison F1 avec Force India. Il apparait désormais que le jeune allemand, à l'origine du contact initial avec la marque de Stuttgart, sera également dans la troisième auto Porsche sur les 6 Heures de Spa-Francorchamps. Aucun des deux autres pilotes faisant partie de l'équipage de la troisième 919 Hybrid n'a été confirmé.

Lire la suite de Alonso sur les 24 Heures du Mans avec Porsche?

Formule 1 - Alonso, le meilleur pilote du plateau?



Pour avoir côtoyé Fernando Alonso pendant de longues années chez Ferrari, et dû ramasser un Felipe Massa en miettes après sa collaboration avec l'Espagnol, Rob Smedley, Directeur de la Performance Williams, sait que le Double Champion du Monde espagnol est un pilote redoutable.

Arrivé à un tournant de sa carrière F1, Alonso est encore capable de remporter une couronne mondiale avec le bon matériel, et ne souhaite plus attendre indéfiniment, à l'heure où Ferrari se restructure en interne de façon importante.

Lire la suite de Formule 1 - Alonso, le meilleur pilote du plateau?

Ferrari F1 - Vettel peut-il briller là où Alonso a échoué?



Willi Weber, le célèbre manager des frères Schumacher et de Nico Hülkenberg, et surnommé Monsieur 20%, se demande si Sebastian Vettel a les épaules assez solides pour faire face à toute la pression politique et la passion populaire et médiatique entourant la Scuderia Ferrari.

Si l'officialisation de l'arrivée de Vettel au sein de la Scuderia, l'an prochain, n'a pas été confirmée par l'une ou l'autre des parties, Red Bull a bien annoncé officiellement le départ de celui-ci et glissé en off que la destination de son poulain était Maranello.

Lire la suite de Ferrari F1 - Vettel peut-il briller là où Alonso a échoué?

F1 - Alonso rend la vie dure à Räikkönen chez Ferrari



Bien placé pour savoir ce que provoque une domination nette et régulière par son équipier chez Ferrari, Felipe Massa suggère que Kimi Räikkönen pourrait rencontrer des difficultés psychologiques dans son équipe actuelle.

Ami d'Alonso mais régulièrement battu en piste et au niveau politique au sein de la Scuderia, Massa n'avait pas caché, au plus bas de ses performances, qu'il faisait appel à un psychologue pour lui permettre de reprendre confiance en lui. Sportif émotif, Massa pense que son successeur, réputé pour avoir un caractère de glace, n'est pas insensible à la supériorité interne de son équipier que l'on dit sur le départ pour faire place à un ami en la personne de Sebastian Vettel.

Se basant sur son expérience personnelle, le Brésilien pense qu'Alonso pourrait également avoir impacté mentalement Räikkönen.

Lire la suite de F1 - Alonso rend la vie dure à Räikkönen chez Ferrari

Quel avenir F1 pour Fernando Alonso?



Ferrari avec deux ou trois autos, McLaren, Mercedes, Lotus, Williams, ou encore année sabbatique, cyclisme ou programme endurance... Tout a été lu ou entendu au sujet de l'avenir de Fernando Alonso, et bien malin qui pourra dire à ce jour avec certitude dans quelle couleur se conjuguera l'avenir du double Champion du Monde espagnol.

Mais le pilote Ferrari a glissé le plus gros indice à ce jour concernant son avenir ce weekend, l'air de rien, au micro de la chaîne américaine NBC, lorsque lui fut demandé s'il disposerait dans le dos d'un moteur Mercedes en 2015. "Je ne pense pas", a-t-il ainsi répondu dans un sourire, éliminant ainsi quelques pistes.

Lire la suite de Quel avenir F1 pour Fernando Alonso?

F1 - Fernando Alonso dit pouvoir aller où il veut, quand il veut



Cinquième des qualifications à Suzuka, Fernando Alonso était davantage attendu pour s'exprimer sur son avenir que sur sa performance. Après l'annonce du départ de Sebastian Vettel chez Red Bull, vraisemblablement pour rejoindre Ferrari, le pilote espagnol est au cœur de la spéculation. Une situation qu'il vit depuis plusieurs semaines déjà, mais qui se renforce par la force des choses.

Interrogé sur la décision de Vettel, Alonso a joué la carte de l'étonnement. "C'est une surprise pour moi. Voir Vettel quitter Red Bull !", a-t-il lancé au micro de la BBC. Pour ce qui est de la suite de sa carrière, le double Champion du Monde assure que rien n'est encore définitif, même si une tendance qu'il n'évoque pas en détail se précise.

Lire la suite de F1 - Fernando Alonso dit pouvoir aller où il veut, quand il veut

Le départ de Vettel de Red Bull signifierait une arrivée chez Ferrari



Red Bull a privé Ferrari de la satisfaction de l'annonce du recrutement de Sebastian Vettel en remplacement de Fernando Alonso, communiquant juste avant les Essais Libres 3 du GP du Japon le départ de son diamant brut.

Taillé depuis les séries junior, puis l'équipe F1 Toro Rosso, avec laquelle il remporta son premier GP, Vettel est en partance pour la Scuderia, révèle son patron Christian Horner, pour remplacer un Fernando Alonso dès lors assimilé à un volant McLaren-Honda 2015.

Horner explique que Red Bull Racing a connu la décision de Vettel de quitter le team avance lequel il ne s'est pas imposé cette année lors de la journée de vendredi. Vettel fera équipe chez Ferrari avec Kimi Räikkönen, un pilote avec lequel il joue régulièrement au tennis en dehors des weekends de Grand Prix.

Lire la suite de Le départ de Vettel de Red Bull signifierait une arrivée chez Ferrari

Vettel parti, Red Bull n'a pas offert de volant à Fernando Alonso



Souhaitant le meilleur à Sebastian Vettel pour la nouvelle page qui se dessine dans sa carrière avec Ferrari, Christian Horner (Directeur de Red Bull Racing) a expliqué que Fernando Alonso n'avait pas figuré sur la liste des acquisitions possibles par Red Bull pour remplacer le Quadruple Champion du Monde.

Le team autrichien, qui poursuit sa logique de promotion interne en faisant monter Daniil Kvyat au sommet de la pyramide Red Bull pour épauler la nouvelle sensation Daniel Ricciardo, est satisfait des ressources dont il dispose.

Lire la suite de Vettel parti, Red Bull n'a pas offert de volant à Fernando Alonso

Page suivante

Les galeries du moment

Land Rover Discovery Sport (2015)
Saroléa SP7 Electric Superbike
Mercedes-Benz GLE Coupé
Essai Mercedes-Benz Classe S Coupé 500 4Matic
Qoros 3 City SUV
Mercedes-Maybach Classe S
Essai nouvelle Smart Fortwo 2015 (Barcelona)
Honda Legend V (2015)
Arrinera Hussarya 33 (Bielsko Biala)
BMW X5 M et X6 M (Los Angeles Auto Show 2014)
Fiat FCC4 Concept
Volkswagen Tristar Concept