F1 - Quitter Renault pour Mercedes, le choix de la raison?



Après une année noire et pas vraiment or, l'équipe Lotus est déjà tournée depuis un moment sur la préparation de la saison 2015. Le développement de la E22 a été gelé et les efforts d'Enstone se concentrent désormais sur la mise en place d'un package compétitif, aussi bien en piste qu'au niveau de la stabilité de l'équipe, qui vu énormément de matière grise quitter le navire cette année, dont l'ex-Team Principal, Eric Boullier.

Après avoir annoncé le maintien de Pastor Maldonado tôt dans la saison pour rassurer les potentiels investisseurs de la présence assurée de plusieurs dizaines de millions d'euro de soutien avec PDVSA, Lotus a enclenché la difficile décision d'un divorce avec Renault, partenaire moteur d'Enstone depuis 1995. Passer dans le clan Mercedes était inévitable pour Lotus si le team souhaitait se donner les chances de redevenir compétitif dans un futur très proche, assure Lopez.

Lire la suite de F1 - Quitter Renault pour Mercedes, le choix de la raison?

Romain Grosjean dans les bottes d'un meneur d'équipe



Romain Grosjean a connu une saison 2014 compliquée, loin des podiums qu'il a quelquefois fréquentés en 2013. Avec actuellement 8 points, il est le seul à avoir rapporté des unités à l'équipe Lotus. Si la saison n'a pas été simple pour le leader de l'équipe d'Enstone, celui-ci affirme avoir beaucoup appris.

Un leader dans la difficulté

"Je suis quelqu'un qui n'est pas très patient ; pas quelqu'un qui aime perdre, pas quelqu'un qui peut facilement prendre une dure saison comme un processus d'apprentissage positif", explique le pilote Lotus. "Mais, j'ai beaucoup travaillé sur moi et je pense que j'ai beaucoup appris, probablement plus que dans une bonne saison et une année plus facile.



Lire la suite de Romain Grosjean dans les bottes d'un meneur d'équipe

Vidéo F1 - Romain Grosjean découvre le tracé de Sotchi



Le plateau F1 prenait ses marques avec le nouveau tracé de Sotchi, aujourd'hui, en Russie. Dans un contexte lourd en raison de l'accident récent de Jules Bianchi, tous les pilotes du plateau doivent cependant chasser les idées noires de leur esprit et se concentrer au mieux pour appréhender le difficile challenge que représente la découverte totale d'un nouveau circuit du calendrier F1.

La première séance a été globalement dédiée aux travaux aérodynamiques et à l'apprentissage de la piste. Les Lotus ont roulé avec des outils d'évaluation aéro embarqués et bouclé un nombre satisfaisant de tours.

Lire la suite de Vidéo F1 - Romain Grosjean découvre le tracé de Sotchi

F1 - Maldonado court après son premier point de la saison



La carrière F1 de Pastor Maldonado est faite de hauts et de bas, et force est de constater que les "bas" ont été plus fréquents que les raisons de se réjouir.

Depuis sa première saison, en 2011, le pilote vénézuélien n'est en réalité entré dans les points qu'en 7 occasions, sur 72 GP disputés. 25 des 47 unités inscrites au cours de sa carrière F1 le furent avec sa victoire acquise à Barcelone, lors du GP d'Espagne 2012, lorsque les équipes F1 cherchaient encore à comprendre le fonctionnement de pneus Pirelli qui chamboulaient globalement la hiérarchie en piste course après course.

Lire la suite de F1 - Maldonado court après son premier point de la saison

F1 - Fernando Alonso dit pouvoir aller où il veut, quand il veut



Cinquième des qualifications à Suzuka, Fernando Alonso était davantage attendu pour s'exprimer sur son avenir que sur sa performance. Après l'annonce du départ de Sebastian Vettel chez Red Bull, vraisemblablement pour rejoindre Ferrari, le pilote espagnol est au cœur de la spéculation. Une situation qu'il vit depuis plusieurs semaines déjà, mais qui se renforce par la force des choses.

Interrogé sur la décision de Vettel, Alonso a joué la carte de l'étonnement. "C'est une surprise pour moi. Voir Vettel quitter Red Bull !", a-t-il lancé au micro de la BBC. Pour ce qui est de la suite de sa carrière, le double Champion du Monde assure que rien n'est encore définitif, même si une tendance qu'il n'évoque pas en détail se précise.

Lire la suite de F1 - Fernando Alonso dit pouvoir aller où il veut, quand il veut

Equipes F1 à trois voitures; une idée qui séduit Ecclestone



Bernie Ecclestone est un solide soutien à l'idée d'aligner trois autos par team F1, et a perdu récemment un allié puissant en Luca di Montezemolo pour faire passer cette idée de rêve à réalité.

Face à la santé de plus en plus approximative de certaines petites équipes, et au rejet par le Groupe Stratégique d'un retour à la fourniture de châssis clients pour les équipes désireuses de ne pas produire leur propre auto, peu de solutions sont envisageables pour maintenir un plateau de plus de 20 autos en piste de façon durable.

Selon Ecclestone, plutôt que de redistribuer quelques millions sur les droits TV et uniquement repousser l'échéance pour des équipes en difficultés, la solution consiste à consolider les équipes les plus fortes existantes, et de laisser ces "survivants" aligner trois autos.

Lire la suite de Equipes F1 à trois voitures; une idée qui séduit Ecclestone

F1 - Alonso quittera-t-il Ferrari pour un sauvetage de Lotus?



Deux semaines après avoir rappelé qu'il était toujours sous contrat avec Ferrari jusqu'en 2016, et quelques jours après s'être insurgé contre des rumeurs venues d'Italie, Fernando Alonso semble pourtant voir son avenir s'inscrire en pointillés au sein de la Scuderia. Les relations entre le double Champion du Monde et Marco Mattiacci ne seraient pas des plus harmonieuses, et ses envies de départ seraient réelles.

Lundi, La Gazzetta dello Sport affirmait en Italie que le divorce entre Alonso et la Scuderia était proche d'être consommé. Au lendemain de ces rumeurs persistantes, les informations du journal allemand Sport Bild viennent confirmer l'hypothèse et ouvrent la voie à un nouvel avenir inattendu pour le pilote espagnol.

Lire la suite de F1 - Alonso quittera-t-il Ferrari pour un sauvetage de Lotus?

Vidéo F1 - Romain Grosjean à l'assaut de la nuit de Singapour



Singapour est un tracé sur lequel il est nécessaire de disposer de traction et de beaucoup de grip mécanique, et Lotus s'attendait à ce que les circuits lents tels que Singapour soient plus favorables que d'autres à son E22.

Les essais de vendredi ont confirmé cela, Romain Grosjean évoluant régulièrement plus haut qu'on n'avait pris l'habitude de le voir en cette année difficile pour le team. Douzième en EL2 avec les pneus supertendres, derrière les Toro Rosso également équipées du moteur Renault, Grosjean, suivi par Total dans la série The Pretender (voir le dernier épisode ci-dessous) a besoin de trouver trois dixièmes au tour pour s'approcher du top 10 en qualifications, et sait pouvoir tirer avantage des conditions de courses particulières de Singapour si la chance est de son côté : 100% des manches disputées à ce jour on en effet vu l'intervention de la voiture de sécurité!



Lire la suite de Vidéo F1 - Romain Grosjean à l'assaut de la nuit de Singapour

F1 Singapour - Faire bonne figure devant les investisseurs



La F1 pose les roues à Singapour ce weekend, pour le début de la seconde campagne hors Europe. En apparté, Romain Grosjean avoue avoir tiré un trait sur l'espoir de marquer des points lors des six dernières épreuves d'une saison ayant fait figure de chemin de choix avec la rétive E22. Mais si un circuit en particulier pourrait encore laisser espérer un ou deux petites points au team d'Enstone, il s'agit bien de Singapour : un tracé où tout est possible, et où l'intervention régulière de voitures de sécurité peut remettre à plat les stratégies des hommes qui devancent habituellement les Lotus.

Quoi qu'il en soit, avec la lourde tâche de permettre au team de s'aligner sur la grille la saison prochaine, Federico Gastaldi, Directeur d'Equipe, voit en Singapour une opportunité importante d'entretenir ses relations avec des compagnies internationales basées sur cette importante place financière.

Lire la suite de F1 Singapour - Faire bonne figure devant les investisseurs

Formule 1 - Haro sur les messages radios!



On en sait déjà un petit peu plus sur ce qui sera permis ou non dans le cadre du resserrage de vis de la FIA sur les conversations radios entre pilotes et équipes en weekend de Grand Prix.

La Fédération Internationale de l'Automobile, par le biais de son Directeur de Course Charlie Whiting, a ainsi fait savoir que les communications liées à la performance seront interdites, ne laissant les teams qu'en mesure de faire passer des informations limitées aux pilotes, comme les appels aux stands, les informations concernant de possibles pénalités acquises, les ordres d'équipe ou encore les datas sur la situation en piste (accidents, trafic, retardataires, etc).

Lire la suite de Formule 1 - Haro sur les messages radios!

Page suivante

Les galeries du moment

BMW X5 M et X6 M (Los Angeles Auto Show 2014)
Fiat FCC4 Concept
Volkswagen Tristar Concept
Ferrari F60 America
Smart Fortwo et Forfour by Olivier Delforge (Berlin)
Maserati Ghibli Ermenegildo Zegna Edition
Fiat 500X (2015)
Renault Espace 2015
Volkswagen Polo GTI (2015)
Lexus RC F
Toyota U2 Concept
Jaguar XE (2015)