Renault s'attaque à la nouvelle ère des moteurs turbo en F1


La F1 va entrer dans une nouvelle ère en 2014, avec le retour des motorisations Turbo et l'abandon des V8 actuels, remplacé par des V6, moins gourmands en carburant.

Rob White, Directeur Général Adjoint de Renault Sport F1, détaille les enjeux sportifs et techniques arrivant à l'aube de cette révolution dans le sport.
"Ce qui ressort de la nouvelle réglementation, c'est la performance malgré la réduction de la consommation de carburant, qui sera soumise à un double règlement. La quantité de carburant autorisée pour la course sera de 100 kg contre 160 actuellement et le débit autorisé sera de 100kg/h contre 155 aujourd'hui. Le régime maximum sera de 15000 tours."

« Pour limiter les coûts, nous ne pourrons utiliser que 5 moteurs par an et par pilote sous peine de recevoir une pénalité. La puissance de ces nouveaux moteurs sera limitée à cause de la restriction au niveau de la consommation, mais nous la regagnerons au niveau de la suralimentation et ce malgré la baisse de régime et de cylindrée ».

« Nous sommes limités à un seul turbo, et nous aurons environ 560 chevaux, auxquels nous devrons ajouter 160 grâce au KERS. La priorité sera le rendement à pleine charge, ce qui n'est pas applicable à un moteur de série. Notre V6 passera plus de 60% de sa vie à pleine charge. »

Sur le même sujet

Les galeries du moment

Land Rover Discovery Sport (2015)
Saroléa SP7 Electric Superbike
Mercedes-Benz GLE Coupé
Essai Mercedes-Benz Classe S Coupé 500 4Matic
Qoros 3 City SUV
Mercedes-Maybach Classe S
Essai nouvelle Smart Fortwo 2015 (Barcelona)
Honda Legend V (2015)
Arrinera Hussarya 33 (Bielsko Biala)
BMW X5 M et X6 M (Los Angeles Auto Show 2014)
Fiat FCC4 Concept
Volkswagen Tristar Concept