Carlos Ghosn : « 10% des voitures vendues en 2020 seront électriques »


Si les choses avancent bien aux Etats-Unis, l'Europe se doit encore de mettre en place les mesures nécessaires, tant du côté des constructeurs automobiles que des gouvernements et municipalités, pour permettre à la voiture électrique de réellement prendre ses marques sur nos routes. Il y a 10 ans, cela était encore vu comme quelque chose de marginal.

Mais chaque salon automobile est là pour nous rappeler que l'industrie a attaqué un tournant qui ne se limite pas à une simple mode liée à une volonté de communiquer « vert ». Carlos Ghosn, PDG de l'Alliance Renault-Nissan, fut l'un des premiers à croire en cet investissement massif à réaliser pour le futur de l'industrie. Aujourd'hui, grâce à de l'anticipation et certes un peu de chances, son pari est sur le point d'être remporté.
« Il y a de la prise de risques dans toute innovation, pour toute révolution », commence ce dernier, interrogé par la Fédération Internationale de l'Automobile. « Mais si Renaut et Nissan ont décidé d'investir 4 milliards et de dédier 2000 ingénieurs au design et au développement de notre gamme électrique, c'est parce que nous savions que la probabilité de succès et le retour sur investissement penchaient dans notre direction ».

« Notre stratégie était basée sur l'objectif de réduire les émissions de CO² et d'offrir une alternative au carburant dans un contexte de hausse du prix de ceux-ci. Les voitures sont une partie du problème, et l'industrie automobile doit prendre part à la solution. Les enjeux sont encore plus grands lorsque vous prenez en compte le fait que la parc automobile mondial devrait doubler dans les 20 prochaines années, avec la croissance des marchés émergeants. Avec le temps, nous sommes confiants quant au fait que notre stratégie ira au-delà de nos attentes initiales. Lorsque nous avons pris les décisions concernant notre stratégie EV (électrique), le baril de pétrole brut coûtait 80$. Il n'y avait pas d'implication gouvernementale concernant les véhicules zéro-émissions, pas de conscience publique forte des problèmes liés au CO². Le temps rend notre stratégie crédible, et je suis plus confiant que jamais concernant le fait que d'ici 2020, 10% des voitures vendues seront électriques».

Sur le même sujet

Les galeries du moment

Lexus RC F
Toyota U2 Concept
Jaguar XE (2015)
Audi A6 (2015)
Divine DS
Mazda MX-5 (2015)
Land Rover Discovery Sport (2015)
Fiat 500
Volvo XC90
Renault Sport R.S.01
F1 - Le duel Mercedes Hamilton/Rosberg
Ferrari 250 GTO Berlinetta (1962) - Bonhams Auction Monterey