Les équipementiers souffrent eux aussi de la conjoncture en Bretagne


Si les grands groupes français souffrent en première ligne d'une situation économique et structurelle sans précèdent, les équipementiers automobiles ne sont pas en reste non plus.

C'est le cas de l'équipementier MPAP, situé à Ploermel, en Bretagne. L'entreprise en question a prévu un plan de restructuration visant à supprimer 53 postes sur les 160 que compte la société.

Le sous-traitant a en outre notifié aux salariés que parmi les 53 postes destinés à disparaître, 39 concernent les opérateurs de production, signe que l'activité tourne vraiment au ralenti.

PSA Rennes, qui était le principal client de MPAP, voit donc son partenaire commercial réduire son effectif à son tour, de plus d'un tiers. Cette annonce suit malheureusement une évolution non favorable pour MPAP, puisqu'au summum de la crise en 2009, elle s'était déjà délestée de 128 employés, puis de 26 autres salariés en 2010.

Le plan social annoncé mercredi devrait permettre de voir plus clair concernant les modalités de ces suppressions de postes. Derrière l'arbre des disparitions de postes dans les usines de production se cache la forêt des nombreux sous-traitants, moins médiatisés mais pareillement exposés par ricochet.

Sur le même sujet

Les galeries du moment

Land Rover Discovery Sport (2015)
Saroléa SP7 Electric Superbike
Mercedes-Benz GLE Coupé
Essai Mercedes-Benz Classe S Coupé 500 4Matic
Qoros 3 City SUV
Mercedes-Maybach Classe S
Essai nouvelle Smart Fortwo 2015 (Barcelona)
Honda Legend V (2015)
Arrinera Hussarya 33 (Bielsko Biala)
BMW X5 M et X6 M (Los Angeles Auto Show 2014)
Fiat FCC4 Concept
Volkswagen Tristar Concept