Nouvelle baisse du marché en 2013 pour les constructeurs français?


Les analyses et prédictions concernant l'exercice 2013 dans l'industrie automobile se contredisent sans cesse. La crise qui frappe le secteur automobile n'est pas prête de prendre fin, selon certaines estimations : en effet, selon plusieurs entreprises de la branche, une nouvelle baisse des immatriculations devrait avoir lieu en 2013. Certains parlent d'un recul de 3.8%, tandis que d'autres vantent les progrès des marchés émergeants pour annoncer des chiffres positifs.

Pour la CECRA (conseil européen du commerce et de la réparation automobile), le marché de l'automobile devrait subir une réduction d'encore 500'000 voitures pour l'exercice civil 2013.
Renault et PSA, bien conscients de ces perspectives d'avenir nébuleuses, ont déjà entamé les grandes manœuvres (suppressions d'emplois pour les deux groupes).

En ce qui concerne la France, la baisse pourrait être plus importante encore, puisque les constructeurs tablent sur une perte de 5.2% du nombre des immatriculations.

L'Europe de l'Est, la Chine et la Russie restent cependant bien des valeurs sûres pour les entreprises françaises, qui cherchent depuis plusieurs années maintenant à assoir leur implantation et leur ouverture vers ces marchés en pleine croissance. Le marché américain promet lui aussi un bel avenir à court terme, mais les constructeurs tricolores demeurent extrêmement sous-représentés en Amérique du Nord.

Sur le même sujet

Les galeries du moment

Fiat 500
Volvo XC90
Renault Sport R.S.01
F1 - Le duel Mercedes Hamilton/Rosberg
Ferrari 250 GTO Berlinetta (1962) - Bonhams Auction Monterey
Dodge Charger SRT Hellcat
Cadillac Escalade Platinum Edition 2015
Dodge Charger Pursuit 2015
Mercedes-Benz Classe S 600 Guard
Land Rover Discovery Sport
Nissan Note Nismo et Nismo S
Nouvelles Smart Fortwo et Forfour (2015)