L'Aston Martin Rapide S sort les griffes


Aston Martin donne un coup de jeune à sa Rapide et en profite pour ajouter au catalogue une version regonflée de sa berline haut de gamme. Au programme, 81 chevaux supplémentaires, une gestion optimisée du moteur et une vitesse de pointe qui passe la barre des 300 km/h, le tout avec une consommation en baisse, s'il vous plaît !

L'Aston Martin Rapide, sortie en 2010, était déjà l'une des berlines les plus enviées au monde. Alors avec une version S, elle sera l'une des attractions du prochain Salon de Genève, qui aura lieu sur les bords du Léman du 7 au 17 mars prochain. Plus puissante, cette version inaugure un nouveau inspiré des nouveaux canons stylistiques de la marque de Gaydon. L'imposante calandre est reprise à la V12 Zagato alors que plusieurs éléments de carrosserie sont communs à la nouvelle et très réussie. On notera aussi l'apparition de nouvelles jantes de 20 pouces qui vont comme un gant à la Rapide S. En revanche, l'habitacle reste inchangé, seules quelques nouveaux cuirs arrivant au catalogue.

Mais la vraie nouveauté de cette Aston Martin, c'est son moteur. Le V12 de 5 935 cm³ voit sa puissance grimper de 477 à 558 chevaux à 6750 tours par minute. En outre, le couple progresse de 20 Nm pour s'établir à 620 Nm, et il est aussi mieux réparti dès les bas régimes. Les performances s'en ressentent, le 0 à 100 km/h étant désormais abattu en 4,9 secondes, contre 5,2 auparavant. Enfin la vitesse de pointe passe de 295 à 306 km/h alors que dans le même temps, les rejets de CO2 diminuent, mais restent toutefois dans la zone rouge des 6 000 Euros de malus. Avec de telles prestations, la Rapide S est parée pour affronter la redoutable Porsche Panamera Turbo S, qui domine ce marché exclusif des berlines pour pères (ou mères) de famille très pressés.

Sur le même sujet