L'Empire Volkswagen contre-attaque !


La volonté du groupe VW de devenir numéro un mondial en 2018 a pu faire jaser. Pourtant, aujourd'hui, l'Allemand pourrait bien parvenir à ses fins, et ce, malgré la concurrence de GM et de Toyota. A eux trois, ils squattent en effet le fameux "Big Three", constituant les trois plus grands constructeurs mondiaux.

Le constructeur allemand a battu un nouveau record cette année, en écoulant 9,1 millions d'unités, soit une progression de 11,2% par rapport à 2011. Des chiffres également en forte hausse en Chine, son premier marché avec 2,8 millions de véhicules vendus là-bas.
Le groupe ne souffre pas vraiment de la crise qui touche le secteur et continue sur son insolente réussite, notamment sur le marché américain, son nouvel eldorado. 4 milliards de dollars ont été investis depuis 2008 sur le sol américain, notamment dans la construction d'une usine dans le Tennessee, et en lançant une Passat adaptée au marché local, très spécifique et concurrentiel. Volkswagen se plie donc aux exigences du marché américain et met le prix pour cela (Audi, filiale de Volkswagen, devrait ouvrir une usine au Mexique prochainement, comme nous l'évoquions récemment sur Autoblog).

En Europe, Volkswagen se veut méfiant, comme l'affirme Christian Klinger: "Nous sommes très fiers des chiffres que nous avons atteint en ajoutant un million de voitures en 2011 et en 2012 à nos statistiques, mais c'est quelque chose que l'on ne peut pas répéter année après année", prévient-il ainsi.

Toujours est-il que le groupe d'Outre-Rhin est plutôt bien armé pour répondre aux nouveaux défis du marché et accrocher son Graal d'ici 2018-2020 : la place de numéro un mondial.

Sur le même sujet

Les galeries du moment

Volkswagen Polo GTI (2015)
Lexus RC F
Toyota U2 Concept
Jaguar XE (2015)
Audi A6 (2015)
Divine DS
Mazda MX-5 (2015)
Land Rover Discovery Sport (2015)
Fiat 500
Volvo XC90
Renault Sport R.S.01
F1 - Le duel Mercedes Hamilton/Rosberg