Schumacher, inspiration de Sebastian Vettel


Il était gamin, mais déjà redoutablement rapide sur un karting. Sebastian Vettel, aujourd'hui triple champion du monde de F1, n'était pas plus haut que trois pommes lorsqu'il rencontra pour la première fois son idole Michael Schumacher, dans le village natal du Kaiser (à Kerpen, Allemagne). Suivant de près sa relève en championnat local, Schumacher se pris d'affection pour le jeune Vettel autant que ce dernier l'admirait béatement. Aujourd'hui, les deux hommes, amis, se parlent d'égal à égal.
« J'ai eu le privilège de rencontrer Michael lorsque j'étais encore un petit garçon. Il était mon héros d'enfance », se souvient Vettel. « Il était une réelle inspiration pour moi et de nombreux autres enfants, à Kerpen. Il s'occupait du championnat qui s'y tenait et vint pour la dernière course, remettant les trophées à tout le monde ; chaque enfant. Il y en avait plus de 100 ! Il était très patient » !

« Lorsque je l'ai rencontré pour la première fois, je ne savais pas quoi lui dire, car je ne voulais pas lui demander quelque chose de stupide, mais je me souviens encore de ces moments ».

« Aujourd'hui, je pense que c'est un peu différent, car je suis un peu plus adulte, et ai une relation plus normale quand je parle avec lui. Quand je lui parle, ce n'est plus comme si je m'adressais à mon héros d'enfance, ajoute celui qui peut se réjouir d'être désormais son ami proche. Le sentiment, c'est celui de parler à Michael, et je vois la personne plus que ce qu'il a accompli ».

Sur le même sujet