L'Iran menace de bloquer les pétroliers


Nouvelle cause des tensions agitant le Moyen-Orient, l'Iran menace de bloquer le détroit d'Ormuz par lequel transite environ 30 % de la production mondiale de pétrole.

Si ces menaces étaient mises à exécution, nul doute que le prix du carburant, déjà à la hausse depuis quelques semaines, risquerait de flamber un peu plus.

Le détroit d'Ormuz, qui sépare l'Iran au nord du sultanat d'Oman et des Émirats Arabes Unis au sud, est un axe stratégique emprunté chaque jour par des dizaines de pétroliers en provenance de tous les pays du Golfe Persique. Son importance est telle que plusieurs Marines occidentales, dont celles de la France et des États-Unis, y patrouillent en permanence pour assurer la sécurité des navires le traversant.

Mais Israël, allié de longue date des États-Unis, promet de bombarder les sites nucléaires iraniens depuis que ceux-ci sont soupçonnés d'abriter la fabrication d'armes nucléaires. L'Iran de son côté agite la menace de bloquer le détroit d'Ormuz, ce qui est techniquement réalisable, et qui plongerait surtout le monde occidental, fortement dépendant du pétrole, dans une grande pénurie.

En espérant de meilleures nouvelles, c'est bien au-dessus des automobilistes que se trouve cette Épée de Damoclès, une de plus...

Sur le même sujet

Les galeries du moment

Toyota U2 Concept
Jaguar XE (2015)
Audi A6 (2015)
Divine DS
Mazda MX-5 (2015)
Land Rover Discovery Sport (2015)
Fiat 500
Volvo XC90
Renault Sport R.S.01
F1 - Le duel Mercedes Hamilton/Rosberg
Ferrari 250 GTO Berlinetta (1962) - Bonhams Auction Monterey
Dodge Charger SRT Hellcat