L'arsenal de sécurité du Dakar


Déjà marqué par un accident de la circulation impliquant un véhicule d'assistance et ayant causé la mort de deux Péruviens, le Dakar est aujourd'hui endeuillé par le décès de Thomas Bourgin, un motard français de vingt-cinq ans. Le jeune homme, qui occupait la soixante-huitième place de son premier Dakar, n'a pas survécu à une collision survenue sur le parcours de liaison.Cette triste nouvelle rappelle à tous les concurrents et spectateurs la dangerosité de cette course, et ce malgré les efforts consentis par ASO, l'organisateur du Dakar, pour réduire les risques d'accident. Depuis plusieurs années déjà, le système Sentinelle, qui prévient les motards de la proximité d'autres concurrents, a été mis en place pour éviter les collisions avec les voitures et les camions. En outre, chaque participant est équipé d'une balise GPS indiquant sa position et peut contacter le PC course à tout moment en cas de problème. Ce dernier dispose alors de plusieurs hélicoptères de secours pouvant intervenir très rapidement, mais aussi du maillage du tracé par les autorités locales, déployées en nombre sur toute la durée de l'épreuve.

Malgré toutes ces dispositions, il n'est pas rare de voir des spectateurs et des concurrents, souvent des motards, payer de leur vie leur participation à ce mythique rallye-raid, rappelant qu'il s'agit d'une course aussi belle que dangereuse.

Sur le même sujet

Les galeries du moment

F1 - Le duel Mercedes Hamilton/Rosberg
Ferrari 250 GTO Berlinetta (1962) - Bonhams Auction Monterey
Dodge Charger SRT Hellcat
Cadillac Escalade Platinum Edition 2015
Dodge Charger Pursuit 2015
Mercedes-Benz Classe S 600 Guard
Land Rover Discovery Sport
Nissan Note Nismo et Nismo S
Nouvelles Smart Fortwo et Forfour (2015)
Essai Audi A3 e-tron (2014)
Festival of Speed - Goodwood 2014
HondaJet 2014