Les ventes de PSA ont chuté de 16,5 % en 2012




Le constructeur français PSA souffre, ce n'est un secret pour personne. En 2012, le groupe a vendu 2,97 millions de véhicules. C'est un recul de 16,5 % par rapport à ses ventes réalisées en 2011. Les ventes mondiales de PSA (Peugeot et Citroën donc) se sont effondrées en 2012. Le numéro un français de l'automobile a pâti, notamment, de la crise des marchés français et d'Europe du Sud, où il est traditionnellement très présent. Ainsi, sur le continent européen, ses ventes ont chuté de 15 % à 1,76 million de véhicules. Un autre facteur négatif à été la suspension en février de ses activités en Iran, où il exportait des voitures en kit.

Le groupe, allié depuis début 2012 à l'américain General Motors, l'explique par le "renforcement des sanctions internationales". Du coup, les ventes d'éléments détachés ont été divisées par plus de trois pour tomber à 145.000 et elles devraient être presque nulles en 2013. "L'année 2013 s'annonce encore difficile en Europe", a averti le directeur général des marques de PSA, Frédéric Saint-Geours. Le groupe table sur un recul de 3 à 5 % des marchés français et européen. PSA espère ramener la part des ventes sur le Vieux Continent à 50 % en 2015, contre encore 62 % l'an passé. Pour autant, PSA table sur un redressement de ses ventes globales cette année, hors éléments détachés. En Europe, il vise une part de marché de 13 %, contre 12,7 % en 2012, grâce à de nouveaux lancements de produits.

Sur le même sujet