Dakar - Comment un rallye sauvage respecte-t-il l'environnement ? (2/2)


Depuis toujours, le Dakar apporte, dans la préparation du parcours, un soin tout particulier à la préservation de certains sites considérés comme sensibles. Pour s'assurer de la cohérence du tracé, une collaboration étroite a été nécessaire entre les équipes du Rallye et les services concernés par les questions environnementales et patrimoniales au sein des autorités argentines, chiliennes et péruviennes.

Au Pérou, les autorités du Ministère de l'Environnement et du Ministère de la Culture sont impliquées dans l'élaboration du tracé, lequel fut supervisé conjointement par les deux ministères et par les équipes d'organisation du Rallye. En Argentine, le Ministère de l'environnement et les services de chaque province traversée ont été consultés. Au Chili, les principaux interlocuteurs sont le CMN (Consejo de Monumentos Nacionales), le MMA (Ministerio Medio Ambiante), la CONAF (Corporación Nacional Forestal de Chile) et la CONADI (Corporación Nacional de Desarollo Indígena).

Le Dakar s'était fixé l'an dernier 5 engagements environnementaux :
• Effectuer un état des lieux après chaque bivouac : il a été mené contradictoirement en présence des autorités gouvernementales.
• Veiller au tri sélectif et au recyclage des déchets à chaque fois que des filières de recyclage le permettent : en 2012, 1,5 tonne de déchets (aluminium, plastique, verre, carton...) a été recyclée et 19 tonnes de pneus traitées.
• Assurer le traitement par des entreprises agréées des déchets d'un type particulier (huiles usagées, batteries...) : en 2012, 7 000 litres d'huiles et 27 tonnes de déchets nocifs (chiffons, filtres... ) ont été traités.
• Faire signer une charte environnementale à chacun des concurrents : les 443 équipages au départ du Dakar 2012 se sont engagés à en respecter les termes.
• Inciter à participer au Rallye avec des véhicules fonctionnant à l'aide d'énergies renouvelables : cette incitation existe toujours. Elle est sans doute celle qui prendra le plus de temps.

Pour l'édition 2013, le Dakar s'appliquera ces mêmes engagements en étudiant et en mettant en place des axes pertinents d'amélioration afin que, d'année en année, le Rallye soit de plus en plus propre.

Sur le même sujet