Le gouvernement français invite PSA à racheter Opel




Le gouvernement français invite PSA à racheter Opel, d'après Le Monde de ce mardi. Une telle alliance permettrait à PSA de contrer l'hégémonie du constructeur allemand Volkswagen, le plus important constructeur automobile d'Europe, et de faire face à son problème de "taille" qui ne lui permet pas de réaliser les mêmes économies d'échelles et d'avoir la même empreinte commerciale que son grand concurrent allemand, selon le scénario dessiné par Bercy. En février 2012, PSA et General Motors avaient déjà conclu une alliance stratégique autour de leurs projets européens.

Un rapprochement dont avaient profité les Américains, propriétaires de la marque à l'éclair, pour prendre une participation de 7% dans PSA. Depuis lors, une fusion entre Opel et PSA, numéro 2 européen, avait fait l'objet de spéculations. "Reste à savoir comment financer une telle opération pour PSA qui a encore dû demander une garantie de 7 milliards € à l'État fin octobre", note Le Monde. "Il y a une place pour cette entreprise sur le marché mondial", avait estimé publiquement dimanche le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici.

Sur le même sujet

Les galeries du moment

Renault Espace 2015
Volkswagen Polo GTI (2015)
Lexus RC F
Toyota U2 Concept
Jaguar XE (2015)
Audi A6 (2015)
Divine DS
Mazda MX-5 (2015)
Land Rover Discovery Sport (2015)
Fiat 500
Volvo XC90
Renault Sport R.S.01