Dakar - Comment un rallye sauvage respecte-t-il l'environnement ? (1/2)


Depuis ses premières heures, le Dakar est porté par une passion collective pour les grands espaces et les sites naturels d'exception. Attachée au respect des lieux, l'organisation du Rallye cherche en permanence des moyens d'atténuer son impact sur l'environnement et de préserver le patrimoine des pays qu'il traverse.
Cette année encore, le Rallye compensera l'intégralité de ses émissions carbone directes (voyages de reconnaissances, concurrents, logistique...). Le total des émissions directes du Dakar représente 15.500 t.eq. CO2, soit 48 % des émissions totales liées directement et indirectement au Rallye. La majeure partie des émissions indirectement liées à l'organisation du Rallye, est le fait, comme pour la plupart des événements sportifs, des déplacements du public et du suivi de la compétition à la télévision.

Afin d'assurer cette compensation carbone, le Dakar a investi depuis deux ans 300 000 dollars dans des projets environnementaux (déforestation) et sociétaux pilotés par « Madre de Dios ». En luttant par différentes actions contre la déforestation en Amazonie péruvienne, « Madre de Dios » permet de sauver près de 120 000 hectares de forêt qui seraient détruits au cours des dix prochaines années. La population locale prend activement part au projet. D'ores et déjà, 10 espèces de faune et 4 variétés de flore forestière menacées ont maintenu des niveaux de population adéquats grâce au travail de « Madre de Dios ».

Sur le même sujet

Les galeries du moment

Toyota U2 Concept
Jaguar XE (2015)
Audi A6 (2015)
Divine DS
Mazda MX-5 (2015)
Land Rover Discovery Sport (2015)
Fiat 500
Volvo XC90
Renault Sport R.S.01
F1 - Le duel Mercedes Hamilton/Rosberg
Ferrari 250 GTO Berlinetta (1962) - Bonhams Auction Monterey
Dodge Charger SRT Hellcat