Des sons artificiels pour détecter les voitures électriques en ville


La National Highway Traffic Safety Administration, équivalent américain de la Sécurité Routière, est parvenue à faire entendre son inquiétude auprès du Gouvernement concernant le silence jugé trop dangereux des modèles électriques à faible vitesse.

Alors que l'Europe peine encore à s'équiper de véhicules électriques et ne connaît pas encore réellement ce nouveau problème urbain pour les piétons et cyclistes, les USA ont déjà depuis plusieurs années alerté sur la hausse des accidents liés aux véhicules hybrides et électriques (2800 blessures par an et 35 décès), tellement silencieux qu'ils en deviennent parfois indétectables à l'oreille !

Il a donc été convenu que les véhicules électriques devraient désormais proposer une alerte sonore » lorsqu'ils évoluent à moins de 18 miles/h, environ 28 km/h. Le coût moyen par véhicule pour opérer l'apposition du dispositif nécessaire serait selon la NHTSA d'environ 30$ seulement. Chaque manufacturier sera en mesure de choisir son « son » ou de modifier à la hausse la fenêtre d'avertissement sonore à des vitesses plus importantes.

Sur le même sujet

Les galeries du moment

Volkswagen Polo GTI (2015)
Lexus RC F
Toyota U2 Concept
Jaguar XE (2015)
Audi A6 (2015)
Divine DS
Mazda MX-5 (2015)
Land Rover Discovery Sport (2015)
Fiat 500
Volvo XC90
Renault Sport R.S.01
F1 - Le duel Mercedes Hamilton/Rosberg