2012, une année noire pour les constructeurs français




En 2012, la baisse des ventes de voitures neuves en Europe devrait se situer entre 8 et 10 %. Mais certains marchés nationaux ont plus souffert que d'autres, comme l'Italie, l'Espagne et la France. Sans atteindre les 2,9 % de baisse des ventes propres au marché allemand ou le spectaculaire recul de 38 % au Portugal, plusieurs "gros" marchés européens accusent le coup : l'Italie affiche une diminution de 20 % sur les ventes de voitures neuves, la France de 14 % et l'Espagne de 13,4 %, et ce par rapport à 2011. En France, à peine 1.900.000 voitures ont été vendues l'année dernière, soit le niveau le plus bas depuis 1997 ! Et ce recul affecte principalement les constructeurs français avec respectivement -22,5 % pour Renault et -17,5 % pour PSA. Les constructeurs étrangers s'en sortent par contre mieux avec une diminution des ventes de 6,7 %. Et si Ford, Opel, Seat et Fiat accusent les plus fortes baisses, Volkswagen, constructeur numéro un en Europe, a limité la casse dans l'Hexagone avec un petit -5,1 % en 2012, grâce principalement à la bonne tenue des ventes d'Audi. Selon les observateurs, 2013 pourrait être pire encore pour le secteur.

Sur le même sujet