F1 - Comment Mercedes a sacrifié 2012 pour la saison prochaine


Avec la cinquième place du championnat constructeurs, Mercedes AMG fut loin du compte cette saison, l'équipe devant même se battre contre de petites structures privées à budget limité au lieu de poser des problèmes aux colosses que sont Red Bull, Ferrari ou encore McLaren.

Selon Ross Brawn, les performances décevantes de Mercedes sont imputables à la petite révolution interne réalisée dans le département aérodynamique.

« Nous avons pris la décision de changer la structure du groupe aéro », explique ainsi Brawn à Autosport. « Il nous a fallu attendre que Mike Elliot nous rejoigne car il devait respecter une notification de départ de chez Lotus ».

Outre les changements de personnel, Mercedes a mis en place de nouvelles méthodes de travail de Recherche et Développement, notamment en changeant la taille de ses maquettes (de 50% à 60%). Conséquence, des difficultés à corréler les données usine et piste dans la phase de développement de la monoplace.

« En plus de cela, nous avons fait la transition de modèles de 50% à 60% avec la soufflerie et il y avait beaucoup d'autres choses également dans le groupe aéro, et tout cela a eu un impact ».

Sur le même sujet

Les galeries du moment

Land Rover Discovery Sport
Nissan Note Nismo et Nismo S
Nouvelles Smart Fortwo et Forfour (2015)
Essai Audi A3 e-tron (2014)
Festival of Speed - Goodwood 2014
HondaJet 2014
Jaguar F-Type Project 7
Qoros 9 Sedan Concept
Audi RS5 TDI Concept
Daihatsu Copen II (2014)
Vokswagen GTI Roadster Concept (Wörthersee 2014)
Lamborghini 5-95 Zagato