Renault s'attaque à l'Inde avec le responsable du programme Dacia


On connaît bien la Tata Nano, petit low-cost proposé en Inde pour une poignée de cerises, et dont les nombreux aléas mécaniques ont sérieusement entaché une crédibilité déjà bien faible. Renault, par l'intermédiaire de Nissan, compte bien percer encore plus loin les marchés émergeants et a fait de l'Inde l'une de ses figures de proue et venir concurrencer Tata sur son marché.

Ainsi, selon l'agence Reuters, c'est Gérard Detourbet, à la tête du programme Dacia Logan, qui a été propulsé sur le programme indien de la régie. Spécialiste des modèles low-cost Renault et « père des modèles d'entrée de gamme », il a été nommé afin de permettre l'implantation du groupe sur un marché connaissant un essor explosif et où une nouvelle classe moyenne se munit d'une automobile pour la toute première fois.

Le marché indien représente 2,6 millions de véhicules, selon Reuters, et propose de petits modèles à bas prix avant tout., comme la Suzuki Alto, la Hyundai Eon ou encore la Chevrolet Spark. Renault ne souhaite pas perdre de terrain sur ses rivaux et compte rapidement s'installer avec une offre adaptée et hautement compétitive, à l'image de ce qui a été fait en Amérique Latine.

Le premier modèle Renault destiné au marché indien devrait être présenté sur le Salon de New Dehli, en 2014.

Sur le même sujet

Les galeries du moment

Toyota U2 Concept
Jaguar XE (2015)
Audi A6 (2015)
Divine DS
Mazda MX-5 (2015)
Land Rover Discovery Sport (2015)
Fiat 500
Volvo XC90
Renault Sport R.S.01
F1 - Le duel Mercedes Hamilton/Rosberg
Ferrari 250 GTO Berlinetta (1962) - Bonhams Auction Monterey
Dodge Charger SRT Hellcat