Opel bientôt en faillite ?



Selon le très sérieux quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung, le constructeur Opel viendrait de vendre non moins de six de ses usines à sa maison-mère General Motors. Serait-ce là la preuve que GM serait occupé à préparer la faillite de sa filiale allemande ? Les six sites vendus comprennent une usine de moteur hongroise, un centre de développement en Italie, une usine d'assemblage en Pologne, une unité de production de transmission en Autriche ainsi que deux autres sites en Russie et en Grande-Bretagne. La direction d'Opel n'a pas souhaité s'exprimer sur ces rumeurs. Le constructeur allemand doit encore près de 2,5 milliards € à GM. Ce dernier a prolongé l'échéance de remboursement à 2016, au lieu de 2014, terme initialement prévu. Et le quotidien allemand de se demander pourquoi Opel cède ainsi une partie de son patrimoine, ne possédant du coup plus que des usines en Allemagne, en Espagne et en Grande-Bretagne. Après avoir enterré Saab, GM "pourrait préparer un improbable, mais théoriquement possible, effondrement d'Opel," selon le journal. Et de poursuivre "en cas d'insolvabilité, GM conserverait les sites de production les plus importants d'Europe, mais également les plus récents, les sites allemands et anglais étant les plus désuets."

Sur le même sujet