La révolution des voitures autonomes (1/4)


L'évolution de la technologie automobile va paradoxalement essayer de vous faire tenir de moins en moins le volant. L'un des grands défis de l'industrie pour le futur ne sera ni technique, ni sécuritaire, mais bien d'ordre légal.
La plupart des amateurs d'automobiles détestent l'idée-même d'une voiture se conduisant automatiquement. Mais les voitures autonomes arriveront pourtant bien plus vite que l'on ne peut l'imaginer. Lentement mais sûrement, les constructeurs négocient le virage vers une nouvelle façon de conduire. Il ne s'agit plus que d'une question de temps avant que nos voitures ne puissent de diriger d'elles-mêmes.

Il suffit de jeter un œil à la liste impressionnante d'assistances déjà embarquées à bord pour se faire une idée de la technologie embarquée dans une voiture contemporaine : système anti-blocage des roues, assistance au freinage, et autres aides au freinage sont déjà devenus des équipements habituels et standardisés. Viennent ensuite le contrôle de traction et le contrôle de stabilité.

Oh, et si l'on vous ajoutait le détecteur d'angle-mort, l'assistance au parking, la lecture infrarouge des lignes blanches, le contrôle actif de trajectoire, et de distance de sécurité ? Vous avez bien compris où l'on veut en venir : le contrôle total d'un véhicule par l'homme est déjà une illusion aujourd'hui.

Sur le même sujet

Les galeries du moment

Toyota U2 Concept
Jaguar XE (2015)
Audi A6 (2015)
Divine DS
Mazda MX-5 (2015)
Land Rover Discovery Sport (2015)
Fiat 500
Volvo XC90
Renault Sport R.S.01
F1 - Le duel Mercedes Hamilton/Rosberg
Ferrari 250 GTO Berlinetta (1962) - Bonhams Auction Monterey
Dodge Charger SRT Hellcat