La Chine au secours de Volvo




Le constructeur automobile suédois Volvo, propriété du groupe industriel chinois Geely, a annoncé jeudi avoir obtenu un prêt de 922 millions € auprès de la Chine pour refinancer ses autres emprunts. Volvo et la Banque chinoise du développement "ont signé un prêt de 922 millions € à échéance en 2020. Ce prêt servira à refinancer les emprunts actuels de Volvo Cars," a indiqué l'entreprise dans un communiqué. Ce prêt "témoignage de la conviction de la Banque chinoise de développement concernant la solidité et la viabilité du plan d'entreprise mondial et de la stratégie de Volvo Cars," a ajouté Volvo.

La marque suédoise a été rachetée en 2010 à Ford par Geely, constructeur basé en Chine dont les autres marques sont inconnues en Occident (Geely, Gleagle, Emgrand ou encore Englon). Volvo a depuis connu des difficultés, avec des parts de marché qui se sont effritées et des comptes tombés dans le rouge au premier semestre 2012. La Banque chinoise du développement, institution financière publique, finance avant tout des projets en Chine continentale, et en priorité des infrastructures publiques, routières et énergétiques, selon son rapport annuel 2011.

Sur le même sujet

Les galeries du moment

Lexus RC F
Toyota U2 Concept
Jaguar XE (2015)
Audi A6 (2015)
Divine DS
Mazda MX-5 (2015)
Land Rover Discovery Sport (2015)
Fiat 500
Volvo XC90
Renault Sport R.S.01
F1 - Le duel Mercedes Hamilton/Rosberg
Ferrari 250 GTO Berlinetta (1962) - Bonhams Auction Monterey