Red Bull voit un gros potentiel dans le WRC


Dietrich Mateschitz, PDG de Red Bull, est un homme d'affaire averti et ne se lance jamais dans un projet avec sa géante marque de boisson énergisante sans s'assurer de solides retours sur investissement.

L'an prochain, c'est Red Bull Media House et la compagnie allemande Sportsman Media qui s'occuperont de la promotion media et des droits promotionnels du Championnat du Monde des Rallyes (WRC).


Red Bull s'affichera également sur les flancs de la nouvelle équipe d'usine Volkswagen, dont l'objectif avoué est de jouer les premiers rôles face à Citroën, qui perd son partenariat avec le géant autrichien et se lance dans une nouvelle aventure avec Abu Dhabi.

« Il est vrai que nous pensons que le potentiel du WRC est plus important qu'il ne l'a semblé médiatiquement ces dernières années », juge Mateschitz dans AUTO, le magazine de la FIA, sans doute conscient du fait que même un Champion titré 9 fois de rang comme Sébastien Loeb est demeuré relativement peu utilisé en termes d'image.

« Des pilotes à fortes personnalités sont toujours importants, quel que soit le sport automobile ».

Sur le même sujet