F1 - Montezemolo veut une voiture gagnante dès l'attaque de 2013


Ferrari s'est hissé jusqu'à la seconde place du championnat constructeur 2012, Fernando Alonso se plaçant lui aussi second du classement pilote après avoir maintenu Sebastian Vettel dans le doute jusque dans les derniers instants de la dernière manche du championnat. Il s'agit de la seconde fois en trois saisons avec Ferrari que le pilote espagnol est encore en mesure de jouer le titre lors de l'ultime manche, mais qu'il s'efface devant le jeune pilote Red Bull. Pour que cela ne se reproduise pas, Luca di Montezemolo, Président de Ferrari, pose les choses à plat.

"Je souhaite que nous disposions d'une voiture immédiatement capable de se battre pour la victoire et cela doit être notre première mission", a martelé le Président de Ferrari.

"Afin d'y parvenir, chacun d'entre nous doit s'améliorer d'au moins un petit millimètre. Il nous faut revoir notre organisation et nos méthodes de travail pour essayer d'être au même niveau que les meilleurs, dès la première course, ce que nous ne sommes pas parvenus à faire depuis de trop longues années".

Montezemolo salut cependant les efforts de son équipe, sachant que la F2012 était loin d'être la seconde meilleure machine du plateau, particulièrement en rythme qualificatif.

"Nous y sommes parvenus grâce à notre fiabilité incroyable, au travail dans la ligne des stands et durant les arrêts, et en réagissant après des débuts très difficiles. Félicitations à Sebastian Vettel et Red Bull. Nous espérons être ceux qui recevrons ces compliments l'an prochain".

Sur le même sujet