Volkswagen renforce sa position en Chine


Décidemment, il n'y en a plus que pour la Chine ! Le premier marché mondial pour les ventes de voitures neuves continue d'attirer les constructeurs européens, qui, souvent déjà présents, souhaitent renforcer leur position là-bas en misant sur un positionnement via un réseau à l'image locale.

C'est le cas de Volkswagen, qui dispose de deux coentreprises en Chine, devant investir presque 10 milliards d'euro dans les deux prochaines années. Cette opération vient s'ajouter à l'annonce de la prolongation de contrat entre le groupe d'Outre-Rhin et ses alliés Chinois, Saic motor et Faw.

La rallonge de la coentreprise vient tordre le cou aux rumeurs qui visaient Volkswagen depuis quelques mois : en effet la presse relayait fréquemment le vol de propriété industrielle par son cocontractant chinois FAW.

Mais il semble que ces rumeurs soient infondées, ou du moins qu'elles ne freineront pas la volonté de développement à long terme du leader mondial sur le marché chinois.

Sur le même sujet