Bilan F1 2012 - Red Bull Racing


1er / 460 points / 7 victoires / 8 poles / 14 podiums

Certes, Red Bull n'a pas été aussi dominateur qu'au cours de la spectaculaire saison 2011, mais la structure autrichienne, basée à Milton Keynes (Angleterre) revient de nouveau avec les deux titres pilote et constructeur.

La différence en 2012 est provenue du rythme pur, plus aussi insolemment supérieur à celui de la rivalité, notamment en raison de profonds changements techniques de règlementation, bannissant des systèmes auparavant parfaitement maîtrisés par Red Bull plus que quiconque. Dès lors, remporté dans la douleur dans les ultimes boucles de la dernière course de la saison, le troisième titre de Vettel fut clairement le plus difficile à acquérir pour le jeune allemand, surnommé Baby Schumi.

Les efforts constants de l'équipe dans le programme de développement envers et contre tous (teams et institutions, sans cesse à l'affut de la moindre interprétation approximative et maline du règlement technique), ont permis à Vettel de signer 4 victoires de rang à un moment-clé de la saison, entre Singapour et l'Inde.

Sur le même sujet

Les galeries du moment

Toyota U2 Concept
Jaguar XE (2015)
Audi A6 (2015)
Divine DS
Mazda MX-5 (2015)
Land Rover Discovery Sport (2015)
Fiat 500
Volvo XC90
Renault Sport R.S.01
F1 - Le duel Mercedes Hamilton/Rosberg
Ferrari 250 GTO Berlinetta (1962) - Bonhams Auction Monterey
Dodge Charger SRT Hellcat