Renault sur sa lancée du low-cost


La marque au losange française, non contente d'avoir frappé dans le mille avec le rachat de Dacia et l'avènement progressif du véhicule lo-ccost, souhaite continuer dans cette voie puisque le haut de gamme ne semble plus du tout être une priorité pour Carlos Ghosn, PDG du groupe.

Selon Latribune.fr, Renault devrait présenter fin 2013 projet d'une voiture "Low Cost" pour 5000 euro, commercialée après 2014. Cependant, ce modèle ne devrait pas être destiné au marché européen, car selon Renault les "coûts logistiques" sont trop importants.
Renault veut donc poursuivre son ouverture vers le Monde et en particulier sur les pays émergents, dans cette démarche économiquement logique et viable. L'annonce faite récemment de privilégier le low-cost devrait bénéficier aux continents comme l'Amérique du Sud, l'Inde ou des pays comme le Maroc...

Mais l'objectif caché de Renault est de venir concurrencer la Murati de Suzuki qui connaît un franc succès dans les pays émergents. Renault planche aussi sur un projet de voiture ultra low-cost qui se vendrait aux alentours de 3'000 euros : là encore ce modèle serait destiné aux marchés/pays émergents.

Sur le même sujet

Les galeries du moment

Toyota U2 Concept
Jaguar XE (2015)
Audi A6 (2015)
Divine DS
Mazda MX-5 (2015)
Land Rover Discovery Sport (2015)
Fiat 500
Volvo XC90
Renault Sport R.S.01
F1 - Le duel Mercedes Hamilton/Rosberg
Ferrari 250 GTO Berlinetta (1962) - Bonhams Auction Monterey
Dodge Charger SRT Hellcat