Le trafic automobile gèle la productivité

L'entreprise Xerox pointe du doigt les pertes de productivité liées au trafic automobile, l'énergie déployée et la perte de temps freinant considérablement la consommation.

Les embouteillages à répétition, les accidents et les places de parking difficiles à trouver encouragent Xerox à trouver des solutions pour améliorer ces paramètres, notamment en facilitant les infrastructures automobiles.
Pour remédier à cela, plusieurs systèmes sont envisagés, notamment la reconnaissance automatique des plaques d'immatriculation qui permettrait d'éviter les embouteillages au péage. Universaliser cette pratique devrait, de manière significative, réguler le trafic automobile, à la façon de ce qui existe déjà à Londres pour accéder au centre-ville, payant.

Concernant les parkings, en jour de semaine il ne devrait y avoir aucun changement, l'évolution intervenant en matière de jours fériés ou de vacances avec une hausse partielle du prix des places pour stationner. L'objectif étant là encore de diminuer le volume du parc automobile dans le centre des villes et inciter les automobilistes à user d'autres formes de transports (bus, train, tramway)...

D'autre part, Xerox a commandé une étude sur les conditions météo et de la meilleure façon de "contrer" ces phénomènes extérieurs.

Là encore, le gain de fluidité dans le trafic et à long terme le gain de productivité est l'élément recherché.

Sur le même sujet

Les galeries du moment

Lexus RC F
Toyota U2 Concept
Jaguar XE (2015)
Audi A6 (2015)
Divine DS
Mazda MX-5 (2015)
Land Rover Discovery Sport (2015)
Fiat 500
Volvo XC90
Renault Sport R.S.01
F1 - Le duel Mercedes Hamilton/Rosberg
Ferrari 250 GTO Berlinetta (1962) - Bonhams Auction Monterey