GP du Brésil F1 - Alonso pense que tout est possible


Fernando Alonso a encore toutes les raisons de vouloir croire en ses chances de titre mondial : en dépit de ses 13 points de retard sur Sebastian Vettel, Alonso sait que la donne d'Interlagos peut être une loterie en raison des très nombreux éléments à dompter sur le sinueux et bosselé tracé brésilien.

En plus de gros risques de pluie demain, en course, Alonso, qui ne s'est encore jamais imposé au Brésil, sait que la stratégie pneumatique peut beaucoup jouer, et que la voiture de sécurité peut remettre les comptes à zéro à n'importe quel moment de la course. Vettel, parti dernier à Abu Dhabi, n'a-t-il pas pris la troisième place du podium au terme d'une remontée facilitée à deux reprises par l'intervention de celle-ci?

"Par rapport à Abu Dhabi en 2010, les circonstances sont totalement différentes", estime Alonso. "Maintenant, nous avons le DRS et le KERS, c'est donc un peu plus facile de dépasser et peut-être que le règlement a évolué à cause de cette course. Je pense que même si vous vous trouvez un peu plus loin sur la grille, vous pouvez toujours gagner des positions comme la course à Abu Dhabi nous l'a prouvé cette année. Même si Seb était parti dernier, il a terminé sur le podium.

"Ce que nous devons avoir à l'esprit, c'est que c'est la Formule 1. C'est un sport où tout peut arriver. Nous allons donc essayer de faire de notre mieux et franchir la ligne d'arriver en étant sur le podium, ce qui nous donnerait plus de 13 points. Nous attendrons de voir à quelle place Sebastian terminera. S'il gagne, nous serons très heureux, mais nous savons que nous avons besoin de certaines circonstances pour gagner. Si nous ne gagnons pas, nous le féliciterons et nous tenterons de gagner l'an prochain."

Sur le même sujet

Les galeries du moment

Renault Espace 2015
Volkswagen Polo GTI (2015)
Lexus RC F
Toyota U2 Concept
Jaguar XE (2015)
Audi A6 (2015)
Divine DS
Mazda MX-5 (2015)
Land Rover Discovery Sport (2015)
Fiat 500
Volvo XC90
Renault Sport R.S.01