Renault en confiance pour la prochaine décennie


Malgré la crise qui touche l'industrie automobile dans le monde et surtout en Europe, le groupe français Renault estime que le marché devrait rebondir massivement d'ici les années 2020. En effet, Renault prévoit que le marché devrait compter 100 millions de voitures neuves dans une petite dizaine d'années.
Carlos Tavares a ainsi estimé au cours d'une conférence organisée à Versailles par le Pôle de compétitivité en Recherche & Développement automobile Mov'eo qu'il n'y avait "pas à être désespéré sur le marché automobile : il y a un potentiel de croissance très important, mais il faut être capable d'accompagner ses mutations, en particulier ses mutations géographiques".

En d'autres termes, les constructeurs devront suivre le flux de production et surtout s'accommoder des velléités du marché en s'adaptant constamment à la demande et au portemonnaie des consommateurs.

Tavares a ajouté que Renault devrait consacrer 50% de ses ventes hors Europe le plus tôt possible, ce qui permettrait au groupe au losange de " surfer sur des marchés à plus forte croissance".

Sur le même sujet