F1 - Alonso souhaite la pluie au Brésil


Contre toutes attentes, Fernando Alonso est parvenu à maintenir sa Ferrari en lice pour le titre de Champion du Monde des pilotes, dimanche, à Austin (Texas). Dès ce weekend, la F1 repose les valises à Sao Paolo (Brésil) pour l'ultime manche du championnat : 25 points sont à prendre ; Alonso compte 13 unités de retard.

"Nous savions que nous n'aurions plus beaucoup d'opportunités d'ici la fin de la saison, et nous avons pris un très bon départ et immédiatement grappillé quelques positions. C'était l'objectif, car c'était le cas lors des courses précédentes : nous ne sommes pas partis souvent du haut de la grille," décrit Alonso, au sujet du GP des USA.
"Signer un podium ici était assez inespéré, et je repars avec 13 points de retard sur Sebastian. C'était la dernière course avant de devoir jeter toutes nos forces dans la bataille à Sao Paulo dans une semaine. Rien n'est perdu, tout peut se passer là-bas et j'espère bien être champion."

Désormais, tout est possible à Interlagos, où les courses sont souvent animées et peuvent faire émerger des champions inattendus, comme Kimi Räikkönen en 2007. Pour Alonso, la pluie serait un gros atout pour niveler les performances entre la dominatrice Red Bull de Vettel et sa Ferrari.

"J'espère signer un autre podium, au minimum. Pourtant, je sais que Sebastian a terminé sur le podium à toutes les courses depuis le Grand Prix de Singapour, et qu'il termine devant moi à plus de 30 secondes aujourd'hui. Mais bon, il peut perdre le KERS, avoir un problème hydraulique, le météo peut changer ou autre chose. On l'a vu aujourd'hui avec Webber par exemple."

"Si la course se déroule sur le sec, que c'est un Grand Prix normal, nous ne pouvons pas gagner, alors nous aimerions bien qu'il pleuve, et c'est possible," conclut le pilote espagnol.

Sur le même sujet

Les galeries du moment

Renault Espace 2015
Volkswagen Polo GTI (2015)
Lexus RC F
Toyota U2 Concept
Jaguar XE (2015)
Audi A6 (2015)
Divine DS
Mazda MX-5 (2015)
Land Rover Discovery Sport (2015)
Fiat 500
Volvo XC90
Renault Sport R.S.01