Les pétrodollars, manettes du contrat F1 de Maldonado


Piloter en F1 coûte cher, contrairement aux préjugés laissant penser que les pilotes touchent tous des sommes mirobolantes. Si quelques superstars encaissent de (très) généreux chèques, nombreux sont ceux qui voient leur avenir lié au bon vouloir de commanditaires généreux. C'est le cas du Vénézuélien Pastor Maldonado, lié au pétrolier d'état PDVSA de façon indirecte, qui sponsorise son équipe Williams à hauteur de plusieurs dizaines de millions de dollars par an.

Maldonado n'a pas encore vu son avenir avec Williams confirmé pour l'an prochain, en dépit du fait d'avoir offert une victoire au team à Barcelone cette année.

« Ce serait bien. Vous êtes plus calme, plus concentré sur le travail, particulièrement pour développer la voiture pour la saison suivante », estime Maldonado, au moment de parler d'une collaboration sur la durée avec un team avec le magazine Autosport. « Vous êtes plus à l'aise pour travailler avec l'équipe. On verra. Tout se présente bien . Il n'y a pas de confirmation pour le moment. J'attends cela. Nous négocions, et voilà » !

PDVSA tient la situation entre ses mains. Les élections récentes au Venezuela ont réélu Hugo Chavez, grand supporter de la carrière de Maldonado.

« Ils sont derrière moi, mais ont un contrat avec l'équipe. Ils sont avec moi mais nous sommes séparés en même temps. C'est difficile à expliquer. On verra ces deux prochaines semaines ce qu'il se passera. Ils sont intéressés par le fait de me voir dans la voiture qu'ils sponsorisent. J'espère rester là et nous aurons une réponse bientôt".

Sur le même sujet

Les galeries du moment

Volkswagen Polo GTI (2015)
Lexus RC F
Toyota U2 Concept
Jaguar XE (2015)
Audi A6 (2015)
Divine DS
Mazda MX-5 (2015)
Land Rover Discovery Sport (2015)
Fiat 500
Volvo XC90
Renault Sport R.S.01
F1 - Le duel Mercedes Hamilton/Rosberg