F1 - Une première à Austin


La F1 pose ce weekend les valises à Austin, au Texas. Pour la première fois de l'histoire, la F1 roulera sur le nouveau Circuit des Amériques, œuvre de l'architecte allemand Hermann Tilke. Tournant dans le sens contraire des aiguilles d'une montre, le tracé américain n'a pu être préparé que par le biais du simulateur pour les équipes disposant d'un moyen de reproduction numérique de la piste. C'est le cas de Mercedes, comme l'explique Ross Brawn.
« Nous sommes très heureux de voir la Formule 1 revenir aux Etats-Unis pour la première fois depuis 2007, et l'équipe a hâte de visiter Austin et le Circuit des Amériques la semaine prochaine », se réjouit Brawn. « Visiter un nouveau circuit pour la première fois est toujours un défi significatif, et nous avons travaillé dur à l'usine pour préparer le weekend ».

Mercedes a complété la distance de cinq courses dans le simulateur de l'usine de Braclkley (Angleterre) pour évaluer le tracé, ses caractéristiques et les forces G subies.

« Le tracé semble assez varié avec des sections à haute vitesse sinueuses dans le premier secteur, des changements d'élévation avec une montée dans le premier virage, et une portion plus lente et technique dans la fin du tour. Nico [Rosberg] a été dans le simulateur pour compléter les préparatifs, et son retour technique -allié à celui de nos autres pilotes de simulateur- sera utilisé pour préparer les essais libres de vendredi, la semaine prochaine ».

Sur le même sujet

Les galeries du moment

Toyota U2 Concept
Jaguar XE (2015)
Audi A6 (2015)
Divine DS
Mazda MX-5 (2015)
Land Rover Discovery Sport (2015)
Fiat 500
Volvo XC90
Renault Sport R.S.01
F1 - Le duel Mercedes Hamilton/Rosberg
Ferrari 250 GTO Berlinetta (1962) - Bonhams Auction Monterey
Dodge Charger SRT Hellcat